En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Miley Cyrus : jusqu'où ira-t-elle en 2014 ?

Article par , le 03/12/2013 à 13h46 , modifié le 04/12/2013 à 14h30 0 commentaire

2013 : année charnière pour Miley Cyrus, qui s'est affranchi de cette image de poupée Disney, qu'elle ne supportait plus. Provocante, trash, sexy, la chanteuse repousse quotidiennement ses limites. Jusqu'où est-elle prête à aller ? Plurielles.fr s'est posé la question.

Hannah Montana is dead. Miley Cyrus l'a définitivement enterré, cette année. Elle semble n'avoir aucun regret. Adieu baby doll aux yeux bleus et aux cheveux soyeux. Miley a quitté Disney et son univers enchanteur, pour un monde plus sombre et plus trash. Piercings, tatouages et crâne rasé, la gentille lycéenne a bien changé. A l'instar de Lady Gaga et Rihanna, elle a fini par rejoindre le clan des stars provoc'. 2013, une année charnière pour la jeune chanteuse, qui a montré au monde entier, une nouvelle facette de sa personnalité.

De midinette à punkette

Tout a commencé par quelques photographies coquines et osées sur son compte Instagram. Les images d'adorables chiots, serrés dans ses bras, ont disparu, au profit de clichés d'elle, ventre à l'air, langue dehors et postérieur en arrière. Sur tapis rouge, même son de cloche : Miley s'est créé un nouveau style, à l'image de son personnage. Elle porte désormais des pantalons déchirés, des bustiers, des robes courtes, des mini shorts (encore plus courts que les robes) et des ensembles en résille. Le must : ses body près du corps et ses leggings moulants, qu'elle ressort à chaque occasion.

En août 2013, Miley Cyrus franchit un nouveau cap, lors des MTV Music Awards. La chanteuse enflamme littéralement la scène, en twerkant comme une furie, contre Robin Thicke, interprète du tube de l'été "Blurred Lines". Miley, macarons sur la tête et langue tendue, se frotte, se déhanche et se déchaîne comme jamais. Cette prestation ne laisse personne indifférent. Les parents des fans de la chanteuse doivent même faire quelques cauchemars, en repensant à cette scène. Car Miley, malgré ses frasques en tout genre, reste adulée par les adolescentes, qui n'ont pas peur de la copier.

No limit
En septembre, la chanteuse continue sur sa lancée et sort un nouveau clip, déroutant. "Wrecking Ball" la met en scène, dans son plus simple appareil, sur un boulet de démolition. A la fois étrange et troublante, cette vidéo génère des millions de vue sur Youtube. Pari gagné pour Miley ? Pas vraiment... Outre les parents de fans, qui doivent se ronger les sangs en imaginant leur enfant imiter la starlette, les célébrités elles-mêmes finissent par s'en prendre à Miley. Pire encore, l'idole de la chanteuse, Sinead O'Connor lui fait parvenir une lettre assassine, critiquant son comportement et son attitude, et la mettant en garde contre l'avenir qui s'offre à elle. "D'une certaine manière, le message que tu envoies est que c'est cool de se prostituer." Mais Miley s'en moque. Elle n'a plus aucune limite.

Elle le prouvait, sur scène, lors des MTV European Awards à Amsterdam, en novembre. Invitée à recevoir le prix de la meilleure vidéo pour son clip Wrecking Ball (bah voyons...), la chanteuse a ouvert son sac Chanel pour en sortir... un joint, qu'elle a ensuite allumé et fumé face au public, sans la moindre gêne.
 

Coup de gueule
STOP ! Trop, c'est trop. Miley Cyrus enchaîne les provocations. Et personne ne s'en offusque. Pire encore, la chanteuse pourrait être élue "personnalité de l'année 2013" par le magazine Time. Une annonce pour le moins... choquante. Propulser la starlette en Une de ce journal réputé, et lui remettre ce prix, reviendraient en effet à cautionner son attitude et son comportement. Ce qui ne devrait pas plaire à tout le monde...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience