En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Michèle Alliot-Marie et Patrick Ollier, un couple au gouvernement !

Article par , le 15/11/2010 à 10h01 , modifié le 15/11/2010 à 10h33 0 commentaire

C'est une première dans l'histoire de la République, couple à la ville, Michèle Alliot-Marie et Patrick Ollier (déjà baptisés MAM et POM par les médias) font leur entrée au gouvernement.

Longtemps il est resté dans l'ombre de sa compagne, mais cette fois ça y est : Patrick Ollier entre au gouvernement Fillon III, comme comme Ministre chargé des relations avec le Parlement.

Quand à sa compagne, Michèle Alliot-Marie, nouvelle ministre des Affaires étrangères, elle confirme son statut de poids lourd du gouvernement.

Et si ce matin, la presse glose sur ces deux nominations, c'est que la présence d'un couple au conseil des ministres est une première au gouvernement !
Interrogé sur cette première, Patric Ollier s'est exprimé ainsi à l'antenne de RTL : "J'ai une carrière tout a fait distincte de celle de Michèle (...) Un couple au gouvernement, c'est quelque chose d'original, c'est vrai. C'est historiquement la première fois". 

Patrick Ollier, portrait du "mari de"
Maire de Rueil-Malmaison depuis 2004, député UMP de la 7e circonscription des Hauts-de-Seine, Président de la Commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, Patrick Ollier poursuivait jusqu'ici sa carrière politique dans l'ombre de sa compagne, Michèle Alliot-Marie. Ce sacrifice, il l'expliquait lui-même sur dans Paris Match "Je suis le seul à savoir que je ne serai jamais ministre (...) C'est le drame de l'amour". Fin de la parenthèse, le couple va se retrouver en première ligne au sein du gouvernement Fillon III.
Santa Sarbara au conseil des Ministres
Si ce matin, à l'antenne d'Europe 1, Guy Carlier comparait ce remaniement à Secret Story, au vu de l'intérêt pour ce couple de ministres, on aurait plutôt à penser à Santa Barbara, soap opera culte des années 80...
Même Eric Zemmour a cédé à la tentation pepolitique, rappelant à l'antenne de i>Télé,  que François Mitterrand aurait refusé, lui, de donner un ministère à François Hollande quand Ségolène Royal était sa ministre de l'Environnement, de 1992 à 1993.

Autre temps, autres moeurs, les conjoints peuvent cohabiter au Conseil Ministres... De là à imaginer que des ex conjoints pourraient se retrouver en lice pour la présidentielle, il n'y a qu'un pas, que Ségolène Royal et François Hollande ne sont peut-être pas prêts à franchir !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience