En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Michel Sardou : "Je ne parle plus à Nicolas Sarkozy"

Article par Pauline HOHOADJI , le 25/01/2013 à 15h45 , modifié le 25/01/2013 à 16h25 0 commentaire

Interrogé vendredi matin sur Europe 1, le chanteur français a confié qu'il était fâché avec l'ancien Président qu'il avait pourtant soutenu publiquement en 2007.

C'est le 19 janvier dernier que Michel Sardou a donné le coup d'envoi d'une nouvelle tournée qui le mènera sur les routes de France jusqu'en août prochain. Mais avant de retrouver son public au Mans vendredi, le chanteur français a fait un détour vendredi matin dans les studios d'Europe 1 pour répondre aux questions de Bruce Toussaint.

Evoquant dans un premier temps sa carrière, sa nouvelle tournée et son public, l'interprète de La Maladie d'amour n'hésite pas ensuite à se confier sans langue de bois sur des sujets plus personnels tels que ses relations avec Nicolas Sarkozy. Il affirme notamment : "Sous Sarkozy je n'ai pas eu de redressement fiscal, mais je n'ai par contre pas bénéficié du bouclier (fiscal ndlr). Je n'ai pas très bien compris ce qu'était le bouclier encore. (...)"

Il poursuit en affirmant : "J'ai voté blanc la dernière fois. En 2012 non, je n'ai pas voté pour Nicolas Sarkozy, en 2007 oui. J'ai déjà eu une discussion avec lui, on s'est engueulé, on est fâché, on ne se parle plus. Ses réformes, il fallait qu'il les fasse tout de suite, pas qu'il attende 5 ans, c'est tout. Il ne s'est pas rendu populaire, il n'a pas su se faire aimer du grand public, du peuple."
Il s'est égalmement exprimé sur l'un des sujets faisant l'actualité depuis plusieurs mois : le mariage pour tous. Alors que Bruce Toussaint lui demande si le mariage homosexuel le choque, il répond avec franchise : "Non, non. C'est la cérémonie que je trouve un peu ridicule. Voir des mecs en blanc avec des petits enfants derrière qui jettent des dragées, je trouve ça un peu ridicule. (...) Non, ça ne me dérange pas du tout. Au fond ils vivent ensemble, le PACS était mal foutu il faut le reconnaitre, donc tant qu'à faire... (...)"

Il conclut en lançant : "Je trouve simplement qu'on en fait trop là-dessus. C'est ça qui doit énerver les autres et qui montent les gens les uns contre les autres. Pour les "contre", je comprends tout à fait que les religieux refusent, ça fait partie de la chose normale, mais les autres... Mon dieu ça vous dérange vous ? Moi pas du tout."

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience