En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Michaël Youn, jugé coupable mais dispensé de peine

Article par , le 21/03/2011 à 18h23 , modifié le 21/03/2011 à 18h45 0 commentaire

Jugé pour insulte et agression envers deux policiers, l'humoriste a été jugé coupable mais relaxé après un mea culpa et une indemnisation.

C'est un jugement qui cherche l'apaisement ! L'ex présentateur du Morning Live  et star de Fatal Bazooka risquait 6 mois de prison avec sursis et 2000 euros d'amende, requis par le parquet. Le juge a finalement statué sur une dispense de peine.

Le 6 septembre dernier, interpellé par deux policiers, Michaël Youn ne se laissait pas faire, se débattait, les insultait pour finir au commissariat. Un des policiers avait été frappé d'un jour d'Incapacité Totale de Travail, Michaël Youn, de deux.

 

Lors de son audience, l'acteur a préféré faire profil bas tout en précisant que ses accusateurs n'étaient pas non plus blancs comme neige : "La décence aurait voulu que je reste calme, mais je me suis énervé et je le regrette". Avant de poursuivre : "Non seulement je reconnais les faits, mais je m'excuse vis-à-vis des fonctionnaires de police qui se sont sentis agressés par mes insultes et mon comportement". Et de faire remarquer que les policiers s'était montrés particulièrement "zélés" et brutaux : "Dans la voiture, j'étais étranglé par le fonctionnaire de police et le visage écrasé contre la vitre ! "  
Après des excuses, Youn a également indemnisé les deux gardiens de la paix, un comportement apaisé qui a favorisé la clémence de la justice. Au point que les peines requises ont été oubliées en faveur de l'accusé ! Michaël Youn s'en sort bien !

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience