En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Michaël Jackson était fragile mentalement

Article par Alexis BOUTEVILLAIN , le 04/09/2012 à 18h18 , modifié le 04/09/2012 à 18h34 0 commentaire

Des mails dévoilés dimanche révèlent l'instabilité psychologique de Michaël Jackson peu avant sa mort et les relations tendues qu'il entretenait avec les promoteurs de ses concerts.

Ce sont des messages dévoilés par le Los Angeles Times qui ont montré sous un nouveau jour la fragilité mentale de Michaël Jackson, décédé le 25 juin 2009 d'une surdose médicamenteuse.
 
Selon le quotidien américain, Randy Phillips, d'AEG Live -l'un des promoteurs de musique les plus puissants au monde-, écrit un jour à Tim Leiweke, patron d'AEG: «Michaël Jackson est enfermé dans sa chambre, ivre et déprimé. Il est complètement paumé et paralysé. Il est flippé à mort." Le même jour, le Roi de la Pop doit tenir une conférence de presse à Londres. Il arrivera 90 minutes en retard.
 
À l'époque, les responsables d'AEG craignent que Michaël Jackson ne puisse assurer la série de 50 concerts prévus à Londres, qui se serait appelée This is it, précise le Los Angeles Times. Alors les promoteurs des concerts de «The King of Pop» décident délibérément de rajouter de la pression à cette préparation. Le chanteur au comportement autodestructeur et paranoïaque est livré à lui-même.
 
Michaël Jackson présentait des signes de faiblesse. Son état de santé n'était pas compatible avec la scène. Le problème ? La société AEG a toujours prétendu que Michaël Jackson était en bonne santé... Ces mails révélateurs pourraient bien peser dans le procès lancé par les héritiers de Michaël Jackson contre AEG.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience