En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Michael Jackson : confirmation en appel de la condamnation de Conrad Murray

Article par Pauline HOHOADJI , le 16/01/2014 à 11h02 0 commentaire

Moins de trois mois après la libération de Conrad Murray, la Cour d'Appel de Californie a confirmé mercredi la condamnation du médecin de Michael Jackson pour homicide involontaire.

Mais qui est responsable du décès de Michael Jackson survenu en juin 2009 à l'âge de 50 ans ? C'est la question que se posent depuis plus de 4 ans la famille et les fans du Roi de la pop. Pour eux, le coupable tout désigné n'est autre que Conrad Murray, le cardiologue et médecin du regretté chanteur. Accusé d'homicide involontaire, ce dernier a d'ailleurs été condamné en novembre 2011, aux termes d'un procès très médiatisé qui a duré 24 jours, à quatre ans de prison. Mais le médecin, qui a maintenu tout au long du procès la thèse du suicide, a sans grande surprise fait appel de cette condamnation.

 

C'est mercredi, un peu moins de trois mois après la libération de Conrad Murray qui a bénéficié d'une remise de peine, que la Cour d'Appel a finalement rendu son verdict. Selon l'AFP, les trois juges du 2ème District de Californie ont décidé à l'unanimité de confirmer la condamnation du médecin de Michael Jackson. Dans le verdict rendu public, ils affirment ainsi : "Le mépris du Dr Murray pour la santé et la sécurité de M. Jackson a été démontré pendant le procès, que ce soit dans la manière avec laquelle il a administré un grand nombre de médicaments dangereux à M. Jackson sans avoir le matériel ou le personnel appropriés, ou dans la façon dont il a laissé M. Jackson sans surveillance."

 

"Les preuves ont montré que M. Jackson était une victime vulnérable et que le Dr Murray était dans une position de confiance et qu'il a violé la relation de confiance en allant contre les standards de conduite professionnelle" a poursuivi la Cour d'Appel. Cette dernière a d'ailleurs affirmé que la décision de Conrad Murray de ranger la chambre du chanteur avant l'arrivée des forces de l'ordre était "un signe évident de culpabilité."

 

Conrad Murray est pour le moment la seule personne condamnée dans cette affaire. Accusé de négligence par la famille, la société AEG (les promoteurs de la tournée de Michael Jackson ndlr) a été innocentée en octobre dernier par un jury.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience