En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Michael Jackson, 3 ans après sa mort, un business toujours lucratif

Article par Pierre COURADE , le 25/06/2012 à 10h18 , modifié le 25/06/2012 à 10h51 0 commentaire

Il y a 3 ans disparaissait le Roi de la Pop. Aujourd'hui encore Michael Jackson reste un mythe... et un merveilleux filon mercantile !

Plus d'un milliard d'albums vendus de son vivant. Tous les superlatifs ont déjà été utilisés lorsqu'il s'agit de définir Michael Jackson. Il n'en reste pas moins un artiste puissant dans l'univers musical mondial.
Trois ans après sa mort, le Roi de la Pop continue de faire vendre. Rien que 7 semaines après son décès, en 2009, plus d'un million d'albums de MJ se sont arrachés en France, 18 millions dans le monde. A la fin de l'année 2009, les ayants droits de Michael Jackson avaient déjà pu engranger 200 millions de dollars. Autant dire que les 400 millions de dollars de dettes accumulées par la star interplanétaire ont été, depuis un moment, épongées.

This is it : Le documentaire le plus vu au monde !

Cette richesse en fait l'un des artistes morts les plus lucratifs au même titre qu'Elvis Presley qui fait toujours vendre, 35 ans après sa mort, à hauteur de 60 millions de dollars par an !

Michael Jackson continue de passionner. Son film posthume, This is it (diffusé pour la 1ère fois en clair demain sur M6), a engrangé des recettes de 261 millions de dollars, ce qui en fait le documentaire le plus vu de l'histoire du cinéma !

Par ailleurs, le business Michael Jackson connaît un certain regain d'intérêt évidemment à chaque anniversaire de sa mort. Mais aussi lors de sortie de singles inédits. Quand on sait, d'après la légende, que MJ a laissé des dizaines et des dizaines de titres dans les cartons (pas assez bons certainement), on se dit que l'on peut encore faire tourner la machine à billets pendant 50 ans !

Nouveaux singles, nouveaux spectacles...

A la rentrée, par exemple, sortira une réédition de Bad, 25 ans après. Un album qui devrait contenir des inédits comme le single Don't Be Messin'Around... Les fans, et les profanes, devraient se l'arracher. Who's bad ?

Pas Michael Jackson (et son entourage) en tout cas, qui a très bien su vendre des droits pour des spectacles-hommages qui tournent encore aujourd'hui partout dans le monde. Le plus impressionnant reste certainement le show Immortal conçu par Le Cirque du Soleil (arrivé en France l'année prochaine).
Et puis, même sans l'autorisation de la famille, certains profitent de la gloire de MJ pour tenter de tirer la couverture de leur côté (enchères, livres, témoignages,...).
Le plus grand chanteur du XXe siècle est loin d'avoir quitté les sunlights. D'ici qu'il ressuscite vraiment comme on l'a souvent annoncé au cours de ces 3 dernières années, on pourra certainement le retrouver un jour sur scène... en hologramme !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience