En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Michael Douglas dément que le sexe soit la cause de son cancer

Article par Pauline HOHOADJI , le 04/06/2013 à 15h20 , modifié le 04/06/2013 à 15h23 0 commentaire

Un porte-parole de l'acteur a démenti les propos prêtés par le Guardian à Michael Douglas sur son cancer de la gorge. Mais le journal a persisté et signé en diffusant la bande audio de l'entretien.

Mais que s'est-il dit entre Michael Douglas et Xan Brooks, journaliste au Guardian ? C'est la question qui agite la toile depuis mardi et le buzz provoqué par l'article du journal anglais. Interrogé sur son dernier film Ma Vie avec Liberace par The Guardian, Michael Douglas serait ainsi revenu sur son cancer de la gorge découvert en 2010 en affirmant notamment que ce dernier avait été causé par le sexe oral. Il aurait ainsi confié : "Sans vouloir être trop précis, ce cancer en particulier est causé par le VPH (le papillomavirus humain à l'origine notamment du cancer du col de l'utérus ndlr) qui est attrapé lors des cunnilingus. Je m'inquiétais que le stress causé par l'incarcération de mon fils ait déclenché ça. Mais oui, c'est une maladie sexuellement transmissible qui a causé le cancer." (lire notre article : Michael Douglas : son cancer provoqué par du sexe ?)

Oui mais voilà, ces petites confidences ont semble-t-il mis dans l'embarras l'acteur américain et son entourage. Quelques heures après la publication de cet article, un porte-parole de Michael Douglas est en effet monté au créneau pour démentir purement et simplement que le cancer de l'acteur ait été provoqué par le sexe oral. Dans un communiqué repris notamment par l'Associated Press, ce dernier a en effet expliqué : "Lors de la discussion avec le journal, ils ont parlé des causes du cancer de la gorge et l'une d'entre elles est le sexe oral, ce qui est connu depuis un moment déjà."

D'après l'entourage de l'acteur, connu notamment pour son rôle dans Basic Instinct en 1992, Michael Douglas n'aurait donc pas fait de confidences personnelles mais il aurait seulement évoqué en général les causes possibles d'un cancer de la gorge. Pointé du doigt pour avoir supposément transformé les propos de l'acteur, le Guardian n'a pas attendu pour répliquer. Le journal a en effet enfoncé le clou en diffusant sur son site internet la bande audio ainsi que la retranscription écrite de cet entretien, confirmant ainsi les propos avancés dans leur article précédent.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience