En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Mel Gibson : Oksana Grigorieva jalouse de son ex-femme ?

Article par Judith Lowski , le 24/04/2010 à 09h34 , modifié le 24/04/2010 à 09h39 1 commentaire

Mel Gibson a quitté sa femme avec laquelle il avait eu 7 enfants pour Oksana Grigorieva. Mais celle qui a partagé 30 ans de sa vie demeurerait son grand amour...

Presque un scénario de film. Mel Gibson a quitté sa femme avec laquelle il a passé 30 ans de grandes et de petites joies. Mais il a également toujours été un incorrigible coureur : les tabloïds s'en donnaient à cœur joie, montrant l'acteur avec des compagnes d'une nuit dans des soirées où l'alcool coulait à flot. Et son épouse Robyn fermait les yeux.

 

Jusqu'au jour où Mel a annoncé son divorce : Oksana Grigorieva était entrée dans sa vie; quelques mois plus tard, la petite Lucia venait au monde. Pourtant, 6 mois après la naissance, Oksana et Mel se quittent. Ce serait la jalousie qui aurait conduit le couple à la rupture. Avec Robyn, le comédien qui a incarné Mad Max pouvait vivre une vie parallèle et rentrer ensuite chez lui. Le tempérament de feu d'Oksana l'a-t-il contraint à renoncer temporairement à ses démons, jusqu'à ce que le naturel revienne au galop? Ou bien la jolie Russe n'était-elle qu'une passade supplémentaire avec laquelle un Mel vieillissant a cru retrouver ses jeunes années ? Ou encore sont-ce des remords qui lui ont fait prendre conscience de ce qu'il avait gâché ?

 

Selon OK Magazine, "Mel a clairement fait savoir que Robyn resterait son âme sœur pour le reste de sa vie... ce qui a rendu Oksana folle". Pour se faire pardonner, il lui a acheté une magnifique maison en Californie, de 3 millions de dollars. Pour que Lucia et elle ne manquent évidemment de rien. Mais pas question pour lui de s'y installer. Sa vie d'avant lui manque trop...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience