En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Megan Fox à demi-nue en Une du magazine Esquire

Article par Pauline HOHOADJI , le 16/01/2013 à 10h09 , modifié le 16/01/2013 à 10h28 0 commentaire

L'actrice américaine a laissé ses vêtements au placard pour poser en sous-vêtements en Une de l'édition de février 2013 du magazine américain.

C'est le 21 septembre dernier que Megan Fox est passée de la catégorie "sex-symbol d'Hollywood" à celle de "mère de famille" en accueillant son premier enfant, un petit garçon appelé Noah Shannon. Moins de 4 mois après la fin de sa grossesse, la star des deux premiers volets de Transformers affiche déjà une silhouette de rêve et elle le prouve en Une de l'édition de février d'Esquire.

La femme de Brian Austin Green pose en effet pour le magazine américain très légèrement vêtue. Misant sur son sex-appeal et son corps de rêve, elle fait tomber le bas pour se laisser photographier en petite culotte noire et soutien-gorge camouflage, seulement couverte d'une petite veste noire largement ouverte, rien de tel en somme pour réchauffer les lecteurs américains en plein hiver. Découvrez les clichés du shooting ici.

Son passage dans Esquire est également l'occasion pour la jeune femme de se confier sur la célébrité à Hollywood. Elle affirme ainsi : "Je pense que les gens ne comprennent pas. Ils pensent tous que l'on doit se taire et arrêter de se plaindre parce l'on vit dans une grande maison et que l'on conduit une Bentley. Donc ta vie doit être si bien. Les gens ne réalisent pas que la célébrité, quelle que soit ta pire expérience au lycée, quand tu as été maltraité par 10 autres enfants au lycée, la célébrité c'est ça, mais sur une échelle mondiale, où tu es tyrannisé par des millions de personnes tout le temps."

Evoquant son statut de sex-symbol, elle confie : "Je me sentais impuissante face à cette image. Ça a englouti le reste de ma personnalité, pas pour moi, mais sur la manière dont les autres me voient parce qu'il n'y avait rien d'autre à voir ou à connaître. Ça m'a dévalué, je n'étais rien. J'étais une image, une photo, une pose."

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience