En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Médaille d'or pour Manaudou, tendre complicité avec sa soeur Laure

Article par Pauline HOHOADJI , le 04/08/2012 à 11h37 , modifié le 21/08/2012 à 10h02 0 commentaire

C'est une image qui a marqué les esprits. Après la victoire de Florent Manaudou vendredi en finale du 50 mètres nage libre aux JO, sa soeur s'est jetée dans ses bras en larmes.

Le clan français de natation a vibré vendredi en suivant la course de Florent Manaudou, aligné dans la finale du 50 mètres nage libre aux Jeux Olympiques de Londres. Placé à la ligne d'eau numéro 7, le nageur français a surpassé ses concurrents pour rafler, à la surprise générale, la médaille d'or au nez et à la barbe des favoris de la course.

Si ces derniers ont été surpris par la performance réalisée par le jeune homme de 22 ans, le groupe français était lui dans un tout autre état d'esprit. Et ce n'est pas la sœur de Florent, Laure Manaudou qui dira le contraire.


La championne de natation n'a pas caché sa joie de voir son petit-frère sur la plus haute marche du podium. Dès la fin de la course, elle s'est précipitée au bord du bassin pour serrer le nouveau champion olympique dans ses bras. Son émotion se lisait dans ses yeux, d'où perlaient quelques larmes. Aux journalistes venus l'interroger après sa victoire, Florent Manaudou a ainsi déclaré selon l'AFP : "Je crois qu'elle était encore plus contente pour moi qu'elle ne l'a été pour son titre. Elle m'a dit qu'elle était extrêmement fière de moi. J'espère que j'aurais la même carrière d'exception qu'elle."

 

La victoire de son petit frère a sûrement dû rappeler des souvenirs à Laure Manaudou. Elle avait en effet raflé il y a 8 ans, le titre de championne olympique du 400 mètres nage libre à Athènes. Présente elle aussi aux Jeux Olympiques de Londres, elle n'a malheureusement pas réussi à réitérer son exploit. Eliminée lors des qualifications du 100 mètre et du 200 mètres dos, la maman de Manon, est passée à côté de ce rendez-vous sportif. Mais dans le clan Manaudou, si la sœur pleure, le frère lui repart dans ses bagages avec la preuve en or massif que la relève est assurée.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience