En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Masterchef, Pierre Lefebvre : "Cuisiner pour Pierre Hermé, un honneur"

Article par , le 23/11/2013 à 08h30 0 commentaire

Comme chaque semaine, Pierre Lefebvre, vainqueur des meilleurs candidats de Masterchef nous livre ses impressions sur le programme et revient sur sa propre expérience.

Aux portes du top 5 ! Le mariage des saveurs prend tout son sens, puisque les candidats doivent réaliser un buffet de bouchées pour... un mariage !


En binôme, quatre heures, quatre cents verrines. Un exercice de routine pour un traiteur chevronné, mais un peu plus délicat pour un cuisinier amateur habitué aux petites quantités...
Tout est question de logique, d'organisation, tout en plaisant au plus grand nombre sans tomber dans la banalité : un beau défi !


Les chefs, inquiets, insistent sur le danger d'un dressage de trente secondes, multiplié par 100, voire 400... Les candidats doivent être efficaces avant tout.


Marie Hélène et Christophe proposent le foie gras, choix judicieux pour un mariage mais les autres bouchées semblent un peu trop classiques. Marc et Séverine font preuve d'une bonne organisation et proposent un menu maîtrisé et équilibré. Shirley et Frédéric forment un duo sensible mais leurs propositions manquent selon moi de gourmandise, c'est dommage de se limiter aux habituels tartares, ceviches, salades...
 

A une voix près, Marc et Séverine se qualifient : Séverine exulte, shirley est triste et Christophe est en colère...
 
Les perdants de cette épreuve n'en font pas tout un fromage, mais devront en reconnaître quatorze ! Je suis un peu jaloux car cette épreuve a été disputé en saison 1, 2 et 4 mais pas pendant la saison 3 ! J'adore le fromage et je n'aurais pas été ridicule sur cette épreuve...


Marie Hélène se fait piéger sur une appellation, mais son score de 6 est toutefois largement suffisant pour se qualifier puisque les trois autres ne font pas honneur à nos fiertés nationales ! Ce n'est pas une épreuve si évidente, le plus dur est d'éviter la confusion, le doute. Les candidats voient des pièges partout et se font piéger en cherchant midi à quatorze heure...
 
Shirley, Frédéric et Christophe ont cependant le grand honneur de « pâtisser » pour un des grands maîtres : Pierre Hermé.


Un jeu de mot douteux par article suffit, je me réserve donc au sujet du baba... Un dessert à la fois simple et technique. La pâte doit être réalisée dans les règles et pousser convenablement. 


Frédéric utilise une poche à douille... aïe aïe aïe. La pâte doit reposer et être boulée à la main pour lever convenablement. Son baba ne pousse pas assez, n'est pas assez imbibé et son association de saveurs semble trop confuse.


Shirley rencontre beaucoup de difficultés, et le résultat déçoit également le jury. Christophe maîtrise assez bien le sujet, et remporte cette épreuve avec un joli baba à l'ananas. Il accède au top 5, à force de pugnacité et de détermination, c'est une des surprises pour ce palmarès et cela prouve que tout est ouvert dans un concours.


Shirley ou Frédéric.
On sent qu'un de ces départs coutera autant au jury qu'à des millions de téléspectateurs qui ont pu s'attacher à ces deux candidats sensibles et sympathiques, qui font partie des meilleurs recrues de cette quatrième saison.


L'épreuve en temps réel ! J'ai un souvenir incroyable d'avoir cuisiné en même temps que Frédéric Anton pour une épreuve permettant d'obtenir le sésame pour l'atelier. Nous étions 25, suivant ses mots et ses mains, ce soir ils ne sont que 2.


Quitte ou double pour ces deux cuisiniers devenus chevronnés, la victoire ne va pas se jouer à grand chose car les deux sont capables de suivre la recette d'Amandine Chaignot.
Frédéric part mal mais ne lâche rien. Petit à petit il reprend le dessus et rattrape son retard. Shirley assure dès le départ mais une petite faute d'inattention lui est fatale : son coulis est trop détendu à l'eau et ses pommes de terres trop confites.


Elle quitte donc l'atelier après un superbe parcours, un unique et fatal test sous pression lui coûte malheureusement sa place dans le top 5, mais elle restera une des figures marquantes de cette saison. Frédéric accède au top 5, c'est une belle consolation après le départ de Shirley. La suite de la compétition s'annonce intense !


Rendez-vous la semaine prochaine...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience