En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Masterchef 4 : Que nous réservent les quarts de finale ?

Article par , le 02/12/2013 à 12h40 0 commentaire

Saison 4 de Masterchef, après le Sahara, le Canada, New York, la Guadeloupe, les fameux tabliers parcourent quelques milliers de kilomètres pour se retrouver dans les rues de Bangkok !

Et cela commence plutôt bien : street food !


Les candidats doivent composer 12 portions en 1h30 dans les conditions d'un cuisinier de rue de Bangkok. Food cart et produits du marché, l'épreuve s'annonce aussi corsée que le goût des thaïlandais, qui dégustent et décident du premier candidat accédant aux quarts de finale.
Entre crapauds vivants et viandes à même l'étal, les emplettes ne sont pas aisées pour les candidats qui cherchent des repères en se référant à l'image française que l'on a de la cuisine thaïlandaise. Malheureusement les clichés ne leur sont pas d'une grande aide, le bouillon thaï est omniprésent, bien qu'il soit vraiment peu adapté à la street food. Les cuisiniers amateurs s'évertuent à chercher, en anglais, de la sauce soja et du lait de coco, qui semblent finalement très peu utilisés par les locaux.


Le candidat qui tire son épingle du jeu est Frédéric, son plat est malin et semble plus adapté au goût des thaïlandais, il remporte l'épreuve face à des mets qui semblent savoureux mais trop "français" dans l'ensemble.
 
Les quatre encore en lice doivent alors reproduire un pad thaï dans un temple... Drôle de cadre ! La chef invitée porte un col rappelant fortement celui de nos MOF, peut être existe-t-il les MOT... 


Christophe est au bout du rouleau, à ce stade de la compétition, je comprends sa fatigue mentale et physique, qui doit sensiblement être aggravée par le décalage horaire. Il ne termine pas son plat et se prive d'office d'une qualification. De son côté Séverine se fie toujours à son meilleur coach : Séverine. Toujours positive et compétitrice, elle prouve que le mental est d'une importance capitale dans une compétition de cette envergure. En face Marc brûle sa préparation et compromet ses chances face à Marie Hélène qui assure et produit le meilleur Pad Thaï de l'épreuve : direction les quarts de finale .
 
Epreuve suivante : David Thomson
Le chef réputé dans le monde entier concocte un buffet de produits d'exception pour les trois candidats de l'épreuve. Aguerris des épreuves précédentes, les cuisines se précisent et s'affinent pour s'adapter à la culture locale. Sévérine et Marc produisent des plats qui semblent de grande qualité, en revanche Christophe reste trop en France au niveau des saveurs, et produit une assiette pas assez aboutie.


Le niveau monte et l'étau se resserre, Christophe semble distancé par ses adversaires, au coude à coude, Marc l'emporte sur Séverine.
 
Un duel final oppose donc Christophe et Séverine, de retour à l'atelier. En toute honnêteté, j'avoue avoir fait une overdose des autocongratulations lors des épreuves précédentes et suis assez impatient de voir cet épisode s'achever. 


Une quiche thaï...
Franchement je plains les deux concurrents, je n'aurais pas aimé cette épreuve. Je m'imagine de retour d'un voyage aussi enrichissant que la Thaïlande, nourris de saveurs, de sensations, de rencontres marquantes, devant répondre à la demande de m'exprimer à travers une quiche.
Visiblement Christophe et Sévérine peinent à produire une recette valable, le jury est déçu à la dégustation, tant au niveau de la réalisation technique que de l'inspiration thaïlandaise. Sévérine l'emporte, ce qui est mérité par rapport à son travail durant la semaine. Christophe part en cinquième position, un parcours qui force le respect pour ce candidat souvent sûr de lui qui laisse cependant apparaître une personnalité sincère, je lui souhaite une belle route dans cette nouvelle vie de cuisinier.


Vendredi prochain : quart de finale !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience