En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Acteurs français les mieux payés : où sont les femmes ?

Article par Jordan GREVET , le 03/04/2012 à 11h09 , modifié le 03/04/2012 à 14h00 0 commentaire

Le résultat sans appel : dans le classement du "Figaro" des acteurs français les mieux payés en 2011, les femmes sont en net désavantage par rapport à leurs homologues masculins. Le plafond de verre existe-t-il aussi chez les stars ?

Hier soir, le site internet du Figaro dévoilait, comme chaque année, la liste des acteurs les mieux payés du cinéma français au cours de l’année 2011. Si l’année dernière, Marion Cotillard était la première actrice à arriver en tête du classement, cette année, la comédienne la plus bankable doit se contenter de… la neuvième place. En effet, alors que Dany Boon, qui prend la tête générale du classement, a touché 7,5 millions d’euros en 2011, Valérie Lemercier, premier femme à apparaître dans la liste, n’a touché "que" 1,08 millions d’euros au cours de l’année écoulée. Alors, pourquoi ce retour en arrière alors même que ce sont des femmes, à savoir Valérie Donzelli, Maïwenn et Florence Foresti, qui ont joué dans les trois films les plus rentables de 2011 ? Les raisons sont multiples, avance Le Figaro.

Premièrement, certaines comédiennes françaises ont été moins présentes au cinéma en 2011, explique le quotidien, qui cite l’exemple de Marion Cotillard et Charlotte Gainsbourg, davantage occupées à s’occuper de leur nouveau-né qu’à tourner des films. Ensuite, d’autres actrices, à l’image d’Audrey Tautou (La Delicatesse), Catherine Frot (Coup d’éclat) ou encore Mathilde Seigner (Maman), ont accepté de voir leur salair évoluer à la baisse pour être à l’affiche de films plus confidentiels. A l’inverse, celles qui ont joué dans des "blockbusters", n’ont eu que des seconds rôles. C’est par exemple le cas de Sandrine Kiberlain, qui a été sept fois moins bien payée que Fabrice Luchini dans Les Femmes du 6ème étage.

"Les femmes ont moins de manœuvre pour négocier que les hommes"
Mais cela n’excuse pas tout. En effet, mêmes les actrices qui combine un premier rôle et un film populaire n’arrivent pas à la cheville de leurs homologues masculins. Ainsi, Diane Kruger, qui partage l’affiche avec Dany Boon dans la comédie Un plan parfait, a dû se contenter d’un cachet trois fois inférieur à celui de son partenaire. "Comme la carrière de ces comédiennes est plus courte, elles sont plus dans l'urgence et ont moins de manœuvre pour négocier que les hommes", explique au Figaro Bertrand de Labbey, patron de l’agence artistique Artmedia, qui représente les artistes du monde du spectacle.

Enfin, pas de chance pour les femmes : les films les plus rémunérateurs pour les acteurs cette année ont été des comédies mettant en scène des duos masculins, comme Intouchables (François Cluzet/Omar Sy) ou Rien à déclarer (Benoit Poelvoorde/Dany Boon). La tendance pourrait cependant s’inverser en 2012/2013 alors que les femmes semblent revenir en force au 7ème Art : Audrey Tautou en Thérèse Desqueyroux pour Claude Miller, Marion Cotillard dans le nouveau film de Jacques Audiard, Lea Seydoux dans La Belle et la Bête, Mélanie Laurent dans Lettre d'une inconnue, Sophie Marceau dans Un bonheur n'arrive jamais seul... Autant de films qui devraient assurer à la gent féminine de plus gros chèques l’année prochaine !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience