En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Marion Cotillard, hantée par le fantôme d'Edith Piaf, a dû se faire exorciser

Article par Léa BORIE , le 05/08/2014 à 15h29 0 commentaire

Les acteurs doivent se plonger dans la peau de leur personnage. Marion Cotillard s'est impliquée à 100% pour jouer Edith Piaf dans "La Môme". A tel point que l'actrice aurait eu du mal à se défaire de son personnage.

La comédienne française Marion Cotillard a confié dans une interview au Guardian avoir été hantée par la personnalité d'Edith Piaf, encore 8 mois après le tournage de "La Môme" (2007), parlant de "possession démoniaque" dans le journal britannique : "J'ai tout essayé. J'ai fait des exorcismes avec du sel et du feu. J'ai voyagé jusqu'à Bora Bora pour la fuir. J'ai été au Pérou sur le Machu Picchu afin de procéder à d'anciennes cérémonies chamaniques pour me purifier avant de réaliser pourquoi je n'arrivais pas à la laisser partir. Elle avait été abandonnée dans son enfance. Sa plus grande peur était d'être seule."
 
Il faut dire que la vie d'Edith Piaf n'était pas facile à interpréter. Celle qui chantait "Mon manège à moi" et "La Vie en rose" a eu une existence très tourmentée. Celle-ci est née sur un trottoir, a été laissée chez sa grand-mère, qui l'a élevée dans une maison close. Elle a perdu la vue à 6 ans. Sa mère est décédée jeune. Elle a dû chanter dans la rue pour se nourir. Elle a elle-même perdu sa fille, morte à l'âge de 3 ans.
 
A la sortie du film, le réalisateur, Olivier Dahan, était revenu dans Première sur l'intense préparation et les interminables séances de transformation physique qu'avaient nécessité une pareille interprétation. "Il y avait un côté mystique dans sa démarche. Le jour, la nuit, elle l'écoutait en boucle, lui parlait. Elle ne la quittait pas."

 

Pour les besoins du film, Marion Cotillard a du se raser les sourcils, endurer 5 heures de maquillage quotidiennes, se calquer sur les mimiques de La Môme, sur sa voix rocailleuse et l'émotion qui s'en dégageait avec force. L'actrice a même appelé le fil, qu'elle a eu avec Guillaume Canet, Marcel, en mémoire à Marcel Cerdan, le compagnon d'Edith Piaf qui s'est tué en avion.

 

Et ce n'est pas la première fois que l'actrice se donne à 100% pour ses rôles. Pour le tournage du film "Un long de fiançailles " (avec Gaspard Ulliel et d'Audrey Tautou), elle était partie à l'hôpital, tétanisée de jouer Tina Lombardi.
 
Cependant, Marion Cotillard semble avoir pris du recul, depuis qu'elle est maman. "Avant d'avoir ma famille, toute ma vie était dédiée à mes personnages [...] Je ne peux plus m'enfermer dans un autre monde désormais. Je ne veux pas perturber mon fils parce que je suis dans un état bizarre, parce que je suis déprimée ou que je dois tuer un roi (à propos de son rôle dans "Macbeth")".

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience