En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Marine Lorphelin, première dauphine de Miss Monde : "Je ne réalise toujours pas"

Article par , le 30/09/2013 à 16h03 , modifié le 04/10/2013 à 11h59 0 commentaire

Marine Lorphelin a été élue première dauphine de Miss Monde, samedi soir. De retour à Paris, la jeune femme nous confie ses premières impressions. Interview.

Une Miss France, première Dauphine de Miss Monde, ça n'était pas arrivé depuis 1998. Vous devez être fière de votre performance ?
Oui. C'est une super belle deuxième place. Je n'ai aucune déception. Très vite, j'ai su que je pouvais faire partie du Top 20 (Le concours de Miss Monde se déroule en plusieurs étapes. Les concurrentes accumulent des points au cours des différentes phases de la compétition NDLR.) Le Top 10, je me suis dit que c'était jouable. Mais je ne pensais pas du tout me retrouver dans le Top 5. 


Vous êtes-vous dit à un moment donné que vous pouviez devenir Miss Monde ?
Au départ, je n'y pensais pas. Quand le nom des cinq finalistes a été révélé, je me suis dit : "Oh, là là !". Tout était possible. Il y avait un mélange de peur et d'excitation. Je me suis demandée jusqu'où j'allais aller. C'est une super victoire. D'ailleurs, je ne réalise toujours pas.
 

Avez-vous ressenti la compétition entre les participantes ?
Oui et non. Miss Monde, c'est un concours de beauté. Ca reste donc une compétition. Il nous est parfois arrivé de parler de notre classement. Des petits clans se sont formés naturellement. Mais l'ambiance était plutôt bon enfant. On a beaucoup rigolé. Je me suis très bien entendue avec Miss Monde et la deuxième dauphine.
 

 Aucune Miss France n'a été élue Miss Monde depuis 1953. Surprenant ?
Je n'en connais pas la raison. Les grandes puissances sortent toujours du lot. Pour ma part, je suis restée moi-même. Je pense que les juges ont apprécié mes projets, le fait que je sois étudiante en médecine.
 

 Vos proches étaient-ils là pour vous soutenir ?
Mes parents ont regardé l'élection sur un écran géant disposé, spécialement pour l'occasion, dans ma ville. J'ai reçu beaucoup de messages de félicitations. Ma mère a été très touchée. Je n'ai pas encore vu les images de l'élection, mais je pense que cela va être très émouvant.
 

Allez-vous participer à l'élection de Miss Univers ?
Non. C'est ma première dauphine (Hinarani de Longeaux NDLR.) qui va y participer. Elle part dans deux semaines à Moscou. Je ne l'ai pas encore eue au téléphone. Je vais lui rendre visite ce week-end. Je vais essayer de lui donner quelques conseils. Mais les deux concours sont très différents... Et puis, il est important qu'elle se fasse sa propre expérience.
 

Vous comptez toujours reprendre vos études ?
Oui. L'élection de Miss France est une expérience fantastique. J'espère m'en servir pour concrétiser un certain nombre de projets. Mais je compte bien reprendre mes études. Une chose est sûre, ces derniers mois m'ont permis de grandir un peu. Aujourd'hui, je n'ai plus peur de prendre la parole en public. Et puis, j'assume davantage mes choix.

 

A lire aussi : Marine Lorphelin : retour sur son règne : de Miss France à Miss Monde

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience