En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Marine Lorphelin - Miss Monde 2013 : "J'espère porter haut les couleurs de la France"

Article par Bénédicte DE MONTVALLON , le 27/09/2013 à 16h31 , modifié le 27/09/2013 à 16h31 0 commentaire

La Miss France 2013 s'est confiée dans les colonnes de TV Magazine avant de se lancer dans la grande compétition de Miss Monde samedi soir en Indonésie.

La 63° édition de Miss Monde se tient samedi soir à Bali, en Indonésie. A la veille de la cérémonie, Marine Lorphelin est revenue pour TV Magazine sur son année en tant que Miss France et sur sa conception de l'avenir. A 20 ans, la jeune femme a la tête sur les épaules et veut croire en ses chances. 
 
"Je suis bien classée dans certains sondages. Je ressors un peu, même si c'est difficile de se faire remarquer car nous sommes 125 filles en compétition! J'espère porter haut les couleurs de la France".
 
En cas de victoire, la jeune femme serait la première française à être couronnée Miss Monde depuis le sacre de Denise Perrier en 1953. Pour se hisser à ce niveau, elle a passé de nombreuses épreuves : un défilé de mode, un shooting photo en maillot de bain ou encore une épreuve sportive.
 
Quel que soit le résultat samedi, Marine Lorphelin ne regrette rien de son parcours, même si elle reconnait avoir eu quelques baisses de régime : "Certains moments sont difficiles, surtout au début. Le planning est chargé. On manque de sommeil. Et puis la famille et les proches nous manquent. C'est pour cela que j'ai craqué devant les caméras. Je ne voulais pas m'en cacher car je suis comme ça. Quelqu'un de sensible".
 
A la fin de l'année, quand elle rendra sa couronne de Miss, la jeune femme reprendra ses études de médecine à Lyon. Quant à une éventuelle carrière dans les médias, la télévision ne l'attire pas particulièrement : "Je ne me sens pas très à l'aise devant la caméra. La radio ou la presse écrite m'intéressent davantage. Mais surtout, j'aurais peur de me lancer là-dedans et de me retrouver sur la touche dans 10 ans. Je n'ai pas le mérite de faire une émission. Aujourd'hui, je veux faire ce qui me passionne le plus, c'est-à-dire mes études".
 
Mens sana in corpore sano.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience