En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Mariah Carey, Usher et Beyoncé ont chanté pour le clan Kadhafi

Article par Jordan GREVET , le 24/02/2011 à 17h07 , modifié le 24/02/2011 à 17h09 0 commentaire

Selon des informations de WikiLeaks, Mariah Carey a touché un million de dollars pour chanter lors de la soirée du Nouvel An organisée en 2009 par le fils du dictateur libyen.

WikiLeaks a encore frappé. Cette fois-ci, c’est Mariah Carey qui fait les frais des révélations fracassantes du site spécialisé dans la fuite d’information. Selon les câbles diplomatiques de WikiLeaks, dont le New York Times se fait l’écho, la chanteuse aurait touché un million de dollars pour interpréter quatre de ses tubes lors de la soirée du Nouvel An organisée en 2009 aux Caraïbes par l'un des fils de Mouammar Kadhafi, le chef d’état libyen.

Cette information intervient alors que la Lybie est en ce moment le théâtre d’un mouvement de contestation populaire sans précédent ayant pour cible le régime dictatorial de Kadhafi, au pouvoir depuis 1969 à la suite d’un coup d’état.

L’information sur la prestation de Mariah Carey pour le clan Kadhafi circule depuis 2009, explique le New York Times, qui ajoute qu’"Il ne s’agit en aucun cas d’une première et encore moins d’une exception". En effet, les câbles WikiLeaks ont également révélé que l’année suivant l’intervention de Mariah Carey, ce sont Usher et Beyoncé qui ont poussé la chansonnette pour un autre fils du dictateur libyen, toujours sous le soleil de Saint-Barthélemy. Le montant exact facturé par les deux chanteurs de R'n'B pour leur prestation n'a pas été révélé, mais ils auraient, tout comme Mariah Carey, empoché un gros chèque. Ca fait tâche, non ?

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience