En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Marc de Masterchef : "Je suis toujours sur mon nuage"

Article par Jonathan MURCIANO , le 23/12/2013 à 11h06 , modifié le 23/12/2013 à 12h39 0 commentaire

Marc n'en revient toujours pas d'avoir remporté la finale de Masterchef face à Marie-Hélène. Après des fêtes de fin d'année pendant lesquels les fourneaux vont beaucoup tourner, le grand gagnant de la saison 2013 se projette avec gourmandise sur sa prochaine formation.

Plurielles.fr Vous avez remporté Masterchef 2013 ? Quel sentiment vous anime quelques jours après cette victoire ?
C'est difficile de réaliser d'avoir gagné Masterchef. Je suis toujours sur mon nuage. Je suis heureux et épanoui. Il va falloir redescendre sur terre et voir ce que je vais faire dans les prochaines semaines. Je vais voir avec la formation Lenôtre ce qu'il est possible de faire. Si ce n'est pas le cas, j'envisage aussi d'en faire une dans ma région à Lyon. Je veux m'y mettre dès le début de l'année prochaine, vers la mi-janvier. Le titre ne m'a pas rendu différent mais plus serein dans ma tête.

Les fêtes s'annoncent-elles chargées derrière les fourneaux pour vous ?
Je vais profiter des fêtes avec mes proches et elles auront une saveur particulière cette année. Je vais me mettre aux fourneaux. On m'attend au tournant (sourires). On va se faire plaisir et je vais leur montrer ce que cette aventure m'a appris. Le menu ? Je suis en pleine réflexion encore. On va aller se promener lundi après-midi aux Halles de Lyon à la recherche de beaux produits. Il y aura pas mal de repas cette semaine avec nos familles. Et il y a mes amis qui attendent la Bouillabaisse de Saint-Pierre pour le repas du jour de l'an.

Quelle a été la réaction de vos proches après cette victoire ?
J'ai été submergé de messages de leur part. Ils m'ont félicité et m'ont dit qu'ils étaient fiers de moi. Ils m'ont même remercié à l'image de ma sœur, de ma mère et de mon frère alors que c'est moi qui dois les remercier. C'est eux qui m'ont permis de vivre autant d'émotions.

Comment s'annonce la suite lors des prochaines semaines ?
On va construire notre projet de vie avec ma femme. Je vais pouvoir me former sans me soucier des factures à la fin du mois car à 35 ans, on a la maison, la voiture et les enfants. Je repars de zéro. Je suis dans la peau d'un lycéen de 16 ans. Je vais acheter un cartable et me retrouver sur le banc de l'école. J'ai envie d'ouvrir mon restaurant ou un atelier culinaire et la somme que j'ai touchée est plutôt sympathique pour un tel projet.

Justement, comment allez-vous utiliser le gros chèque de votre victoire ?
Je veux que ma femme fasse une formation aussi. On ne va pas ouvrir un restaurant alors qu'aucun de nous deux n'a un CAP ou le diplôme d'une formation. Elle serait où notre légitimité ? Elle va m'accompagner car on a toujours cuisiné tous les deux. On a une énorme complicité. On est très proches et on est au même niveau. Il n'y a pas un commis d'un côté et de l'autre le chef. On met tous les deux la main à la patte. Chacun de nous fait les tâches ingrates comme éplucher les carottes. L'autre s'occupe de la cuisson ou vice et versa. On est sur le même pied d'égalité.

Quand vous avez démarré cette aventure, pensiez-vous arriver au bout ?
Non, ce serait affreusement prétentieux de ma part de dire que j'allais gagner surtout à la vue du niveau des autres candidats. J'ai même appelé ma femme et je lui ai dit que ce n'était pas pour moi cette année. Ils me paraissaient trop forts. Mais Masterchef, ce n'est pas seulement la cuisine. C'est aussi 50% de mental, de physique et d'ambition. On a pu imaginer que j'avais une énorme ambition mais je ne me suis jamais senti supérieur à quiconque. Il y avait des candidats plus talentueux que moi. Je pense à Shirley ou à Kevin. Comme Fred et Eric qui sont hyper talentueux eux aussi. Il y a également le facteur chance dans une victoire.

Pour finir, que peut-on vous souhaiter pour cette année 2014 ?
Je veux surtout beaucoup de travail. Je veux me perfectionner, intégrer une brigade et apprendre. On peut juste me souhaiter de devenir cuisinier.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience