En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Malavita : Dianna Agron " J'aime jouer un personnage à l'opposé de ce que je suis "

Article par , le 23/10/2013 à 09h52 , modifié le 23/10/2013 à 09h58 0 commentaire

A l'occasion de la sortie du film " Malavita " de Luc Besson, Plurielles.fr a pu poser quelques questions à la jeune Dianna Agron qui interprète le rôle de Belle. Pour nous, l'Américaine est revenue sur son personnage, sur le tournage de la 5ème saison de Glee (elle incarne Quinn Fabray) et sur la mort de Cory Monteith.

Plurielles.fr : Comment décririez-vous votre personnage dans "Malavita"?
Dianna Agron : Belle est une grande rêveuse, elle ne veut pas vraiment suivre le chemin tracé par sa famille. Elle aimerait avoir une vie bien plus normale que ce qu'elle connait au quotidien. Mais en même temps, elle aime sa famille et quand elle doit la protéger, elle n'hésite pas. Elle ferait n'importe quoi pour ses proches.

Plurielles.fr : Dans ce film vous incarnez au final une jeune femme agressive et brutale, bien loin de votre personnage dans la série Glee. De laquelle vous sentez-vous le plus proche ?

D.A : Je dirais aucune ! Il y a toujours une petite part de nous que l'on met dans un personnage mais je pense que pour le reste cela dépend de ce que l'on imagine que notre personnage sera. Et j'aime ça, car sans cet équilibre, on se retrouve à se jouer soi-même et il n'y a aucun intérêt à interpréter un personnage qui n'est que le reflet de vous-même. Ce n'est pas drôle !

Plurielles.fr : En France, vous êtes très connue pour votre rôle dans Glee. La saison 5 commence à peine. Que pouvez-vous nous dire sur l'évolution de Quinn ?
D.A : Honnêtement, je n'en ai aucune idée ! On ne nous dit rien donc je ne suis sûre de rien...

Plurielles.fr : Ca vous plait ce sentiment d'inconnu ?

D.A : C'est tout l'intérêt/l'enjeu de la télévision. Tout n'est toujours que surprise alors qu'au cinéma, dans un film, tout est pré-établi, défini. Vous savez quand vous signez pour un rôle vous savez ce que sera l'histoire dans sa totalité. C'est là la beauté de ces deux arts. Le premier vous tient davantage en haleine, le second vous permet de vous préparer un peu mieux.

Plurielles.fr : Au début de Glee, Quinn était du genre "peste". Au final, elle s'avère être une femme forte, un amie loyale... Quel est l'aspect de sa personnalité que vous préférez ?
D.A : C'est particulièrement jouissif de jouer la méchante ! Parce que justement c'est très différent de ce que j'avais pu jouer auparament dans ma carrière. C'est toujours très plaisant de jouer un personnage qui est à l'opposé de ce que vous êtes dans la vraie vie.

Plurielles.fr : Comment est l'ambiance sur le tournage depuis que Cory Monteith est mort ?
D.A : Pour être franche, je n'ai pas encore mis les pieds sur le plateau donc je ne saurai pas vous dire. Le point "positif" cependant, c'est que tout le monde s'aime et qu'on a tous tissé des liens très forts entre nous. ça aide.

Plurielles.fr : Quel souvenir gardez-vous de lui ?
D.A : Il était si charmant, si adorable. Il était l'une des personnes les plus gentilles que j'ai pu connaître.

Plurielles.fr : Avec qui vous entendez-vous le mieux sur le plateau ?
D.A :
C'est une question très difficile ! Je ne peux pas faire un choix ! (rires) Vous savez, on a grandi ensemble et j'aime toutes les personnes qui travaillent sur ce show...



Malavita, de Luc Besson, avec Robert DeNiro, Michelle Pfeiffer et Dianna Agron. En salles, mercredi 23 octobre.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience