En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Madonna : son film assassiné à Venise

Article par , le 02/09/2011 à 17h32 , modifié le 02/09/2011 à 17h58 0 commentaire

Madonna retente le cinéma avec W.E. et ce n'est pas gagné. Présenté à la 68e Mostra de Venise, le film se fait assassiner par les critiques presses. À juste titre ?

Madonna serait-elle victime de sa réputation ? La chanteuse est en effet une maudite du cinéma. Mis à part Evita et Recherche Susan désespérément, ses apparitions devant ou derrière la caméra ont été particulièrement descendues. Sa première et unique réalisation jusqu'à ce jour Obscénités et Vertus a subi les pires commentaires, "incohérent", "inutile", etc.

W.E. croise deux histoires d'amour à travers le temps, d'un côté, celle d'Edouard VIII et une femme divorcée américaine, Wallis Simpson ; de l'autre, une histoire contemporaine entre une femme mariée et un garde russe. Au casting, on note Abbie Cornish, la brunette de l'excellent Bright Star et de Sucker Punch. A Venise, après la projection presse du film de Madonna, les critiques se sont abbatues sur la chanteuse. "Involontairement drôle", "stupide et oubliable", "artificiel et faisandé"... Madonné crucifiée... De la presse française, les premiers échos sur Internet (L'Express.fr, Excessif.com...) sont plus mesurés, notant que "Madonna cherche sa place au cinéma". Et émettant l'hypothèse que ce lynchage critique est bel et bien liée en partie à la personnalité de l'artiste. Si les Américains découvriront W.E. en décembre prochain, le film n'a pas encore de date de sortie française.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience