En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Madonna se défend après les accusations du Malawi

Article par Clémence FLOC'H , le 13/04/2013 à 12h30 0 commentaire

Madonna, critiquée par le gouvernement du Malawi il y a quelques jours, a riposté en publiant sur le site Internet de sa fondation une lettre adressée à la présidente du pays.

Madonna n'aime pas être critiquée ! Alors qu'elle était en déplacement au début du mois au Malawi, la chanteuse avait écrit à la présidente afin de demander un rendez-vous, un accès VIP à l'aéroport... Une attitude qui n'a pas plu à Joyce Banda qui ne s'est pas gênée pour commenter cette requête en public.   

Mais la présidente du Malawi devait sans doute penser que l'histoire était enterrée... C'était mal connaître Madonna qui s'est empressée de répondre aux accusations sur le site Internet de sa fondation "Raising Malawi".

"Je suis triste que la présidente Joyce Banda ait choisi de mentir au sujet de ce que nous avons accompli, de mes intentions, de la manière dont je me suis comportée lors de ma visite au Malawi et de bien d’autres choses. Je ne compte pas me laisser déstabiliser par ces accusations ridicules. Je suis venue au Malawi il y a sept ans avec des intentions honorables. J'y suis retournée plus tôt ce mois-ci pour voir les nouvelles écoles que nous avons construites. Je n'ai jamais demandé de traitement spécial à l'aéroport ni ailleurs lors de ma visite. Je ne me laisserai pas décourager par les agendas politiques d'autres personnes. J'ai fait une promesse aux enfants du Malawi et je la tiendrai", a expliqué la chanteuse.

Fin de l'histoire ?

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience