En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Madonna retourne au Malawi pour construire une école

Article par Aude-Claire ABOUCAYA , le 24/10/2009 à 19h06 1 commentaire

Toujours forte de ses engagements humanitaires au Malawi d'où sont natifs ses enfants, Madonna et sa fondation s'apprêtent à construire une école.


Raising Malawi (état situé en Afrique australe), la fondation de la chanteuse Madonna, a déjà construit un orphelinat ultramoderne à Mchinji, qui accueille près de 10 000 enfants vivants dans les villages près de la capitale.

L'arrivée de la madone dans ce pays est donc prévue le dimanche 25 octobre, où elle a adopté ses deux enfants, David et Mercy. Dès lundi 26, Madonna posera la première de son école de filles. La Raising Malawi Academy for girls sera également construite près de Lilongwe, la capitale économique du pays.

Ce projet à plusieurs millions de dollars a pour objectif d'éduquer les petites filles. Une sorte de coup de main pour les aider à devenir scientifiques, avocates ou médecins. Madonna ambitionne donc de fournir une éducation de très haut niveau à ces enfants, déscolarisés parce que souvent très pauvres. Sa façon à elle de maintenir l'égalité des chances dans des pays en voie d'industrialisation.

La première visite de Madonna au Malawi remonte à trois ans. En s'impliquant dans les problèmes économiques du pays, Madonna a pu faciliter l'adoption de David. Un argument de poids qui, malgré l'opposition farouche d'organisations non-gouvernementales anti-adoption, a eu raison des difficultés rencontrées par la chanteuse lorsqu'elle a voulu adopter Mercy.

Aujourd'hui, Madonna poursuit son action et donne l'occasion au petit Mercy de revoir son pays quelques mois seulement après son adoption. Quant à David, il pourra revoir sa famille. Lourdes et Rocco accompagnent aussi leur maman.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience