En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Madonna poursuivie en justice par une maison de disques ?

Article par Pauline HOHOADJI , le 14/07/2012 à 17h00 0 commentaire

Selon le site TMZ, une maison de disques aurait décidé de poursuivre Madonna pour avoir utilisé un sample d'une de leurs chansons pour le tube Vogue.

Voilà une nouvelle affaire dont se serait bien passée Madonna. La chanteuse, en pleine tournée mondiale, ferait l'objet d'une procédure judiciaire. Le site TMZ révèle en effet que la maison de disques VMG Salsoul viendrait de porter plainte contre la chanteuse pour avoir utilisé sans son accord une partie de l'une de ses chansons, baptisée Chicago Bus Stop (Ooh, I Love It) et interprétée par les Salsoul Orchestra, pour écrire sa chanson Vogue.

Selon la plainte pour "contrefaçon d'oeuvre protégée par le droit d'auteur" déposée par la maison de disques, Madonna n'aurait jamais versé le moindre dollar pour avoir samplé cette chanson sortie en 1977. D'après TMZ, VMG Salsoul demanderait des dommages et intérêts dont le montant est pour le moment tenu secret.


Vogue, la chanson en cause dans cette affaire, étant sortie en mars 1990, une seule question est sur toutes les lèvres : pourquoi avoir attendu aussi longtemps avant d'entamer des poursuites judiciaires ?

Pointée du doigt pour cette procédure décidément bien tardive, VMG Salsoul se défendrait en clamant haut et fort que le plagiat n'était pas identifiable à l'oreille. Ils n'auraient découvert les similitudes entre les deux chansons que récemment, grâce à une technologie qui n'existait pas à l'époque.
La maison de disques affirme ainsi dans la plainte : "Le sampling non autorisé a été délibérement caché par Madonna dans Vogue pour qu'il ne soit pas détecté. Ce n'est que lorsque VMG a examiné la chanson avec une technologie sortie en 2011 que l'utilisation d'une partie de notre chanson a pu être confirmé."

Madonna n'est pas la seule personne pointée du doigt dans cette affaire. La plainte concernerait également Richard 'Shep' Pettibone, qui aurait travaillé sur les 2 chansons.


À n'en pas douter, l'argent est l'une des motivations de VMG Salsoul. Vendue à plus de 8.5 millions d'exemplaires, la chanson Vogue est l'un des plus grands succès de Madonna. Cette dernière, qui fait un détour ce samedi 14 juillet à Paris pour se produire au Stade de France, n'a pas encore réagi à l'affaire.

Après avoir pointé du doigt Lady Gaga pour avoir plagié Express Yourself dans Born This Way, c'est au tour cette fois-ci de Madonna de devoir rendre des comptes pour l'une de ses chansons.
Comment va-t-elle se sortir de ce mauvais pas ? Affaire à suivre.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience