En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Madonna : le Malawi dément la construction de dix écoles financées par la star

Article par Aurelya BILARD , le 18/01/2013 à 14h33 , modifié le 18/01/2013 à 14h38 0 commentaire

Selon le gouvernement malawite, la chanteuse américaine Madonna n'aurait pas financé la construction de dix écoles, mais de dix classes.

La chanteuse américaine Madonna a annoncé, par l’intermédiaire de son association Raising Malawi, avoir financé la construction de dix écoles primaires, pouvant accueillir 4 871 enfants. Dans ce communiqué, publié le 27 décembre, l’organisme précise que les établissements faisaient partie d’un programme échelonné sur 18 mois et que finalement, c’est avec six mois d’avance sur le calendrier que les travaux se sont achevés. Et de préciser que six écoles étaient déjà en service, les quatre autres seraient opérationnelles pour la rentrée de janvier 2013. Fière de son action, Madonna s’était fendue d’une déclaration : "Le fait que plus de 4 800 enfants du Malawi vont se rendre à l’école l’année prochaine (2013, ndlr) est un énorme pas en avant pour leur développement personnel et pour la croissance du Malawi."

Mais cette information n’a pas été du goût du gouvernement malawite. La ministre de l’Education, Eunice Kazembe, a souhaité donner sa version des faits. "La fondation Raising Malawi n'a construit que les murs de dix salles de classe, mais pas des écoles. Les gens doivent connaître la différence entre les deux. Les écoles que la fondation Raising Malawi affirme avoir construites existaient déjà", a-t-elle déclaré dans un communiqué relayé par Le Parisien. Elle a précisé vouloir "clarifier tout malentendu".

L’association Raising Malawi a publié un nouveau communiqué le 17 janvier, réaffirmant les efforts mis en place. "En janvier 2012, buildOn en partenariat avec Raising Malawi s’est engagé à construire dix écoles de deux classes pour des villages ruraux du district de Kasungu au Malawi." "Chaque classe a été construite pour accueillir 50 enfants", peut-on également lire.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience