En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Madonna enflamme le public pendant le Superbowl

Article par Alexandra GONZALEZ , le 06/02/2012 à 13h04 , modifié le 06/02/2012 à 13h22 0 commentaire

Madonna a prouvé une fois de plus qu'elle est toujours la reine de la pop. Son concert samedi soir lors de la mi-temps du Superbowl était spectaculaire, en 13 minutes seulement.

Quand Madonna organise un show, elle ne fait pas les choses à moitié. Samedi, la reine de la pop a livré un spectacle incroyable de 13 minutes seulement lors de la mi-temps du Superbowl, l'événement sportif de l'année aux Etats-Unis.

 

L'enjeu était de taille pour Madonna : son nouvel album, M.D.N.A., sort le 26 mars, et il lui fallait prouver qu'à 53 ans, sa carrière est loin d'être terminée. Lady Gaga et consort peuvent aller se rhabiller : son show était visuellement spectaculaire et a enflammé les millions de spectateurs. Madonna est encore là.

Elle a commencé par une entrée fracassante sur scène : vêtue d'or, la star est arrivée grandiose dans un char romain tiré par des dizaines de gladiateurs. Elle a ensuite repris Vogue, son tube des années 90, avec une chorégraphie parfaite.
Puis elle est passée à Music. Pour ce tube planétaire, le duo électro à la mode LMFAO l'a rejoint, déguisé en officiers romains. Quelques notes et pas de danse, et hop, Madonna était déjà passée à la suite, avec son nouveau tube, Give me all your luvin''.

Sur ce titre, la Madone l'a joué piquante, avec une chorégraphie pour le moins provoquante. Pourtant, ce n'est pas cela qui a choqué le public et créé une vive polémique, mais la chanteuse M.I.A., qui l'avait rejoint pour cette chanson. En plein milieu de la chorégraphie, la jeune femme a lâché un doigt d'honneur à la caméra, un geste qui n'a duré qu'une seconde à peine, mais qui a carrément entraîné la publication d'un communiqué d'excuses au public de la part de la chaîne qui retransmettait l'événement...


Madonna a ensuite repris Open your heart , pour finir en apothéose sur une version de Like a  prayer,  accompagnée par le chanteur américain Cee-Lo et par une chorale gospel. 

Treize minutes intenses et ébouriffantes mais qui ont tout de même déçu quelques fans et critiques, puisque Madonna a chanté la plupart du temps en play-back, et paraissait un peu absente de son spectacle, comme spectatrice de sa propre prestation.

Le concert restera tout de même dans les annales des shows les plus spectaculaires.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience