En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Madonna attaquée en justice après son concert russe

Article par Pauline HOHOADJI , le 20/08/2012 à 10h49 , modifié le 20/08/2012 à 17h07 0 commentaire

Selon Reuters, des activistes anti-gays auraient déposé vendredi une plainte à l'encontre de la chanteuse pour avoir fait l'apologie de l'homosexualité à Saint-Pétersbourg le 9 août dernier.

Madonna devra-t-elle faire face prochainement à la justice russe ? Oui, à en croire l'agence de presse Reuters qui, dans une dépêche publiée vendredi, révèle qu'une plainte aurait été déposée à l'encontre de la pop star américaine par des activistes anti-gays russes. Ces derniers demanderaient 10.5 millions de dollars de dommages et intérêts soit près de 8 millions d'euros à la chanteuse et à l'organisateur du concert pour avoir "insulté leurs convictions" en apportant publiquement son soutien aux homosexuels lors de son concert de Saint-Pétersbourg donné le 9 août dernier.


Fidèle à ses convictions et malgré les menaces de poursuite lancées avant son arrivée sur le sol russe par des associations anti-gays, la chanteuse n'avait pas hésité à attaquer sur scène une loi votée en mars à St-Pétersbourg. Selon Reuters, Madonna serait apparue sur scène dans une tenue en lingerie noire avec les mots "No Fear" inscrits dans le dos, avant de clamer haut et fort que la loi, interdisant la propagande homosexuelle, était tout simplement "une atrocité ridicule."
Cette déclaration, si elle a fait le bonheur des militants anti-homophobie, a particulièrement déplu aux associations anti-gays. Dans des propos repris par Reuters, un militant déclare ainsi : "Peut-être qu'on ne voit pas le lien mais après le concert de Madonna, un garçon est peut-être devenu homosexuel, une fille devenue lesbienne, le résultat étant que moins d'enfants sont nés et que ce grand pays ne peut pas défendre ses frontières, pour moi cela entraîne une souffrance morale."


Cette plainte ne va pas arranger les relations entre Madonna et la Russie. Après avoir provoqué la colère de certains Russes pour ses propos sur l'homosexualité, la chanteuse a jeté un nouveau froid samedi en déclarant lors d'un concert donné à Zurich "être dégoûtée" par la condamnation du groupe russe Pussy Riot à deux ans de prison.( lire notre article)

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience