En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Madonna arbore des armes sur scène et fait scandale au Colorado

Article par Pauline HOHOADJI , le 20/10/2012 à 11h12 , modifié le 20/10/2012 à 11h19 0 commentaire

En concert à Denver jeudi, la chanteuse a crée la consternation avec une mise en scène sanglante alors que l'État se remet à peine de la tuerie survenue en juillet à Aurora.

Si certains pensaient que l'âge calmerait les ardeurs de Madonna habituée au scandale depuis ses débuts dans la musique, ils ont fait fausse route. À 54 ans, l'interprète de Like a Virgin continue à brandir fièrement et inlassablement la carte de la provocation à tout va pour continuer à faire parler d'elle alors que ses derniers albums ne font pas totalement recette.

 

Après avoir été pointée du doigt pour avoir appelé Barack Obama un "musulman noir" dans une tentative maladroite d'apporter son soutien au Président sortant qui se représente en novembre prochain (lire : Madonna invite les Américains à élire "un musulman noir"), la chanteuse a créé la polémique jeudi dans le Colorado. En concert à Denver dans le cadre de son MDNA Tour, elle aurait, selon l'Associated Press repris par le Washington Post, choqué les spectateurs du Pepsi Center avec sa prestation sur la chanson Gang Bang. Arborant une fausse arme à feu, la chanteuse est apparue sur scène tirant sur une personne masquée alors que des images de sang dégoulinant étaient projetées sur les écrans.

 

Un rappel involontaire de la tuerie d'Aurora

 

Tableau habituel du show de Madonna, cette mise en scène a provoqué la consternation à Denver. Les spectateurs ont en effet fait le lien avec cette scène et la tuerie qui s'est déroulée en juillet dernier à Aurora lors d'une avant-première du film Batman : the dark knight rises. Se remettant à peine de ce tragique évènement au cours de lequel 12 personnes ont été tuées et 58 autres blessées par un jeune homme de 24 ans, le Colorado n'était visiblement pas encore prêt à voir une mise en scène de meurtre pour faire le show. Alors que certains spectateurs ont quitté la salle de concert, d'autres n'ont pas hésité à se plaindre aux médias locaux de l'indélicatesse de Madonna.

 

Face à la polémique prenant de plus en place d'ampleur dans les médias américains, la représentante de la chanteuse a réagi vendredi dans un communiqué : "On ne pouvait pas enlever cette scène, c'est comme enlever le troisième acte d'Hamlet. Madonna n'embellit pas les choses..." De son côté Madonna avait affirmé avant le concert qu'elle utilisait des armes pour symboliser l'intolérance.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience