En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Macaulay Culkin dément prendre de l'héroïne

Article par Pauline HOHOADJI , le 02/08/2012 à 12h41 , modifié le 02/08/2012 à 13h12 0 commentaire

Dans un communiqué publié par le Daily Mail, la porte-parole de l'acteur américain a tenu à défendre l'ex enfant-star, malmené par des rumeurs d'addiction à l'héroïne.

Après avoir remporté un franc succès dans sa jeunesse grâce au film Maman j'ai raté l'avion, Macaulay Culkin n'a pas su négocier le virage que prenait sa carrière. Disparu peu à peu du grand écran, les médias ne s'intéressent désormais à lui que pour relater ses frasques.

Condamné en 2005 pour possession de substances illicites, l'acteur américain serait à nouveau au plus mal, à en croire le National Enquirer. Dans un article publié mardi, le site américain affirme en effet que l'ex enfant-star serait complètement dépendant à l'héroïne et aux médicaments, à tel point qu'il dépenserait près de 6.000 dollars par mois pour sa consommation personnelle.


Interrogé par le National Enquirer, un proche de l'acteur américain déclare ainsi : "Macaulay Culkin est accro aux drogues et c'est en train de le tuer. Il s'entoure de junkies et de loosers, c'est une vraie tragédie."

Le héros de Maman j'ai raté l'avion se serait tourné vers les drogues dures après s'être séparé en 2010 de l'actrice Mila Kunis, qu'il fréquentait depuis 8 ans. Méconnaissable depuis, des rumeurs d'addictions avaient déjà surgi en février dernier lorsque le comédien est apparu sur des photographies prises à New-York, les traits tirés et le visage émacié.


Face à l'emballement médiatique provoqué par l'article du National Enquirer, la porte-parole de l'acteur a tenté de calmer le jeu en niant publiquement les rumeurs d'addiction. Dans un court communiqué publié sur le site anglais du Daily Mail, Michelle Bega affirme : "Le reportage du National Enquirer affirmant que Macaulay Culkin est accro à l'héroïne et à toutes sortes d'hallucinogènes est non seulement totalement infondé mais également ridiculement fictif. Ces insinuations détruisent et insultent mon client."

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience