En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Louis Delort de The Voice : Il fait sa révolution

Article par , le 23/08/2012 à 16h36 , modifié le 23/08/2012 à 17h03 0 commentaire

Il n'a pas gagné "The Voice". Qu'importe... Il est aujourd'hui à l'affiche de la nouvelle comédie musicale événement : "1789 : les Amants de la Bastille".

Et si c'était lui le vrai vainqueur de The Voice ? S'il n'a pas remporté le télé-crochet de TF1, le jeune rocker, Louis Delort, n'a eu aucun mal à rebondir. Il sera, au mois d'octobre, à l'affiche de la nouvelle comédie musicale de Dove Attia et Albert Cohen : « 1789 : les Amants de la Bastille ». Un projet révolutionnaire dans lequel le chanteur tiendra le rôle de Ronan, un jeune paysan révolté.

Le journal le Parisien a pu assister aux répétitions de ce spectacle événement et glaner les impressions du jeune homme. « Après The Voice, je ne voulais pas commettre l'erreur de surfer sur la vague télé et sortir un disque pas prêt », a-t-il avoué. Le garçon, souvent critiqué pour son assurance à toute épreuve lors des primes de l'émission de TF1 aurait donc les pieds sur terre...

Dans la suite de l'entretien, Louis Delort explique que l'expérience "The Voice" lui a été particulièrement bénéfique. « Grâce à The Voice et au cachet de la tournée qui a suivi l'émission, 20 dates à 550 € brut le concert », a-t-il admis. Ambitieux, le jeune homme originaire d'un petit village dans l'Ain n'a pas hésité une seule seconde à monter à la Capitale.

Il avoue cependant avoir été déstabilisé par les conséquences de sa médiatisation.  « Après une émission comme celle-là, tu appartiens aux gens. Il n'y a plus de limite », confesse-t-il. Reste à savoir s'il fera un bon révolutionnaire...
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience