En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Lindsay Lohan : La prison semble inévitable

Article par Emilie LOPEZ , le 25/02/2011 à 09h42 0 commentaire

De retour devant les tribunaux pour sa deuxième audience, " LiLo " risque jusqu'à trois ans de prison. Le juge a-t-il été clément avec l'actrice ?

Début février, Lindsay Lohan était appelée une première fois à comparaitre devant la justice américaine pour une nouvelle affaire : celle du vol d'un collier d'une valeur de 2.500 $ dans une bijouterie. À la barre, la jolie blonde a plaidé non coupable, et est ressortie libre après avoir versé une caution de 40.000 $.

 

Dans le même temps, LiLo clamait son innocence via son compte Twitter : « Je ne volerais jamais, au cas où les gens se poseraient la question. On ne m'a pas éduquée à mentir, tricher, ou voler. Je veux juste recommencer à tourner, et être tranquille pour travailler ! » a-t-elle affirmé.

 

Ce 23 février, Lindsay était à nouveau appelée à comparaitre pour cette même histoire, pour une seconde audience. Et d'emblée, le juge Keith Schwartz a fait comprendre qu'il serait difficile pour la star d'éviter la prison grâce à sa notoriété. « Je me fiche de savoir que vous êtes Lindsay Lohan » s'est-il même exclamé à l'encontre de LiLo. Alors que la belle tentait de se défendre, il a quasi anéanti tout espoir d'éviter la cellule : « Vous serez traitée exactement de la même façon que toute autre personne. Ce cas implique un séjour en prison, point à la ligne. Si vous plaidez non coupable devant moi, vous irez en prison, je vous le dis. Mais on pourra discuter de la durée de la peine. »

 

L'affaire a une nouvelle fois été renvoyée au 10 mars prochain, date à laquelle LiLo devrait dévoiler sa stratégie de défense : tenter de trouver un terrain d'entente avec le Juge (qui lui proposerait, selon les sources américaines, de ne faire que 6 mois de prison), ou continuer à plaider non coupable, aller au procès, et risquer jusqu'à trois ans derrière les barreaux...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience