En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Lindsay Lohan : ses fausses déclarations lui valent 90 jours en désintoxication

Article par Angélique JURQUET , le 19/03/2013 à 10h39 , modifié le 19/03/2013 à 15h34 0 commentaire

L'actrice a écopé, lundi, de 90 jours dans un centre de désintoxication fermé pour avoir menti au sujet d'un accident de voiture. Au moment des faits, le 18 juin 2012, Lindsay Lohan avait affirmé aux forces de l'ordre que ce n'était pas elle qui conduisait.

La décision de la justice est tombée lundi : Lindsay Lohan, accusée d'avoir menti aux forces de l'ordre, a écopé de 90 jours de détention dans un centre de désintoxication fermé mais aussi de 2 mois de travail communautaire. En plus de cela, l'actrice de 26 ans devra suivre une psychothérapie durant 18 mois et sera mise à l'épreuve 2 ans de plus comme le rapporte CNN.


Celle qui a récemment interprété le rôle d'Elizabeth Taylor pour un téléfilm diffusé aux Etats-Unis n'aurait pas tenté de contester les charges pesant contre elle sans toutefois plaider coupable. Selon CNN, durant l'audience, lundi, le juge lui aurait lancé : "Un conseil - arrêtez de conduire". Lindsay Lohan était poursuivie pour obstruction à agent, fausses déclarations et conduite imprudente. Le 18 juin 2012, l'ex-héroïne Disney avait eu un accident de la route à Santa Monica. A l'arrivée des forces de l'ordre elle avait affirmé que ce n'était pas elle qui était au volant.


Ces dernières années, Lindsay Lohan a fait davantage parler d'elle pour ses frasques que pour ses rôles au cinéma. Depuis janvier 2007, elle a passé 250 jours dans des centres de désintoxication. A seulement 26 ans, l'actrice a déjà comparu devant la justice plus de 20 fois.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience