En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Lindsay Lohan : Attendue en désintox, elle disparaît dans la nature !

Article par Joachim OHNONA , le 03/05/2013 à 13h35 , modifié le 03/05/2013 à 13h56 0 commentaire

Sous le coup d'une condamnation judiciaire qui la contraint à suivre une cure de désintoxication, la star a posé un lapin aux médecins et ne s'est jamais présentée à la clinique...

Lindsay Lohan, grande rebelle devant l'Eternel, en fait décidément voir de toutes les couleurs à la justice... Attendue en cure de désintoxication ce jeudi 2 mai pour un internement de trois mois, sur décision de la Cour supérieure de Los Angeles, la star a tout simplement décidé de ne pas se présenter au rendez-vous.

Sur les derniers clichés pris par les paparazzi, datant de la matinée du jeudi 2 mai, l'actrice apparaît dans un magasin d'électroménager. Plus tard dans la journée, Lindsay se serait rendue de son propre chef au Morningside Recovery, avant de quitter les lieux sans raison. Depuis, LiLo est introuvable.



Lindsay Lohan s'aventure sur un terrain dangereux puisque, sous le coup d'une mise à l'épreuve, elle risque une peine d'emprisonnement ferme pour violation de son sursis probatoire. Les autorités ont averti Lohan, par voie d'avocat, que si la jeune femme ne se rendait pas au centre de désintoxication avant six heures du matin (heure locale), ce vendredi 3 mai, un mandat d'arrêt à son nom serait lancé.

Pour rappel, Lindsay Lohan a déjà profité d'un traitement de faveur dans cette affaire. Initialement condamnée à effectuer sa cure de réhabilitation au Seafield Center de New York, établissement non-fumeur, l'enfant terrible de Los Angeles a pris l'initiative de se réserver une place dans un centre situé en Californie, à l'autre bout des Etats-Unis : le Morningside Recovery qui, lui, tolère la cigarette...

A lire aussi :
Lindsay Lohan invente la désintox à la carte : tout un concept !
Lindsay Lohan : ses fausses déclarations lui valent 90 jours en désintoxication
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience