En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Lily Allen règle ses comptes avec ses amis du show business

Article par Bénédicte DE MONTVALLON , le 01/01/2014 à 17h08 , modifié le 01/01/2014 à 17h11 0 commentaire

La chanteuse est de retour et elle n'a pas sa langue dans sa poche ! Lily Allen tacle violemment dans la presse ses anciens amis qui l'ont laissé tomber après sa grossesse.

Au mois d'octobre, la chanteuse faisait son grand come-back après une longue pause prise en 2009 pour se consacrer à ses grossesses - assombries par des fausses couches - et à l'éducation de ses deux enfants. Le mois dernier, elle présentait deux nouveaux singles, Somewhere only we know et Hard out here. Désormais, Lily Allen se lâche dans les colonnes du magazine américain Esquire et règles ses comptes avec le monde dont elle s'était un temps écartée.
 
La chanteuse revient notamment sur sa décision de mettre sa carrière entre parenthèses : "J'étais au bout du rouleau. J'en avais assez des gens qui tentaient constamment de me nuire. À un moment donné, vous êtes tellement épuisée, physiquement et moralement, que vous avez envie de tout laisser tomber".
 
La jeune femme de 28 ans regrette ainsi le changement radical d'attitude de ceux qu'elle considérait comme ses amis : "Je pensais que ces gens qui appartenaient au milieu du showbiz étaient mes amis. Mais à la seconde où je suis tombée enceinte, je ne pouvais plus sortir et faire la fête et ils sont soudainement devenus désagréables. Il y a un moyen pour eux de survivre, et ce n'est pas la gentillesse. Le seul moyen pour eux de se sentir puissants, c'est d'ostraciser les autres".
 
Cette mise à l'écart renvoie Lily Allen à son enfance et à une période où elle subissait les moqueries de ses camarades de classe : "Je suis soulagée d'en avoir conscience aujourd'hui mais à l'époque, je me sentais comme de la m***. Quand j'allais quelque part, j'avais l'impression que tous les regards étaient fixés sur moi et qu'on rigolait. C'est triste à dire mais je crois que je me sentirai toujours comme une petite fille harcelée à l'école. Parce que c'est le cas".
 
La chanteuse semble s'être remise de ce retour de bâton puisqu'elle qualifie désormais ces anciens amis d' "idiots stériles et botoxés qui puent le désespoir". Histoire d'enfoncer le clou, la chanteuse affirme qu'elle ne "veut pas être Rihanna". Les principaux intéressés apprécieront... 
 


 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience