En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Lily Allen range les nouvelles technologies au placard

Article par Judith Lowski , le 22/12/2009 à 17h03 , modifié le 22/12/2009 à 17h14 0 commentaire

En patineuse en Une de "Grazia", Lily Allen annonce que le monde virtuel ne l'intéresse plus. Elle a décidé de vivre désormais sans les nouvelles technologies, chronophages, et qui peuvent rendre dépendant...

Une vraie transformation. La Lily Allen que l'on connaissait bad girl a fait place à une bien jolie patineuse, tout de blanc vêtue. Elle annonce en couverture de Grazia "Pourquoi je dis adieu à la célébrité", avec une réponse qui tient en deux mots : l'amour. En une idée : la souffrance. Et en un nom : Sam Cooper, l'homme qui partage sa vie.

 

Répondant sans fausse pudeur à l'interview, la jeune femme âgée de 24 ans revient sur un épisode particulièrement douloureux dans sa vie, la fausse couche qu'elle a faite il y a presque deux ans. Le monde s'est effondré pour elle."C'était le pire moment de ma vie", confie-t-elle. "Encore une semaine avant la date prévue de l'accouchement, je ne voulais qu'une chose : parler de mon bébé... Et puis je me suis fais suivre, ça m'a aidée, j'ai commencé à accepter ce qui se passait, mais j'y pense tout le temps..."

 

Aujourd'hui, elle ne veut plus avoir l'impression de passer à côté des moments importants de sa vie et par un retournement de situation, celle qui s'est fait connaître par Internet a laissé de côté les nouvelles technologies. "Je viens d'avoir cette révélation que Facebook, les blogs, toutes ces choses se transformaient en une dépendance totale. Quand j'étais avec mon copain ou ma mère, je n'y étais qu'à moitié. Du coup j'ai mis mon Blackberry, mon portable et mon i-pod, dans une boîte... Je veux la vraie vie d'avant". C'est tout le bonheur retrouvé que l'on peut souhaiter à Lily, avec des moments de joie et de peine, et qui s'appellent tout simplement l'existence.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience