En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Les luxueux effets de Rihanna volés par... la police !

Article par , le 29/04/2009 à 10h37 , modifié le 29/04/2009 à 10h39 0 commentaire

Le soir où Chris Brown l'a battue, Rihanna devait se rendre à la soirée des Grammy Awards pour laquelle elle s'était apprêtée et couverte de bijoux. Trois mois plus tard, la chanteuse n'a pas récupéré ses effets personnels que la police de Los Angeles détiendrait toujours.

Une amende d'1,4 millions de dollars plane au-dessus de la tête joliment faite de Rihanna. En effet, trois mois après son agression par son ex-(ou actuel ?) petit ami Chris Brown, la jeune barbadienne n'a toujours pas remis la main sur la tenue et les bijoux qu'elle portait le soir du drame.
 
Rouée de coups, Rihanna avait été emmenée à l'hôpital par la police qui avait aussitôt ouvert une enquête. Le problème c'est que comme dans toute enquête, et pour faciliter les premiers soins qui lui avaient été apportés, Rihanna avait été débarrassée de ses effets personnels - robe de luxe et bijoux compris. Trois mois plus tard, elle ne les a toujours pas récupérés. Selon le magazine Closer, la chanteuse serait aujourd'hui obligée de harceler les autorités pour restituer aux marques de luxe les effets qu'elle leur avait empruntés.
 
Rappelons en effet que juste avant leur dispute, Rihanna et Chris Brown étaient en route pour la 51ème cérémonie des Grammy Awards. Pour l'occasion et comme toute star qui se respecte Rihanna avait sortie la robe à paillettes, gracieusement prêtée par la marque Gucci, ainsi que quelques bijoux étincelants qu'elle avait également empruntés. Trois mois après le drame, on sait finalement comment la soirée s'était déroulée. Au pire, ne serait-ce pas à Chris Brown de faire chauffer sa carte bancaire à la place de Rihanna ?
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience