En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Les Experts : George Eads, alias Nick Stokes, obligé de faire une pause

Article par Jonathan MURCIANO , le 28/08/2013 à 15h43 , modifié le 28/08/2013 à 16h17 0 commentaire

Coupable d'avoir insulté une scénariste de la série, l'un des personnages principaux des Experts, George Eads (alias Nick Stokes), a été écarté temporairement par la production.

George Eads n'en est pas à son coup d'essai. Son aventure dans la série Les Experts aurait pu s'arrêter prématurément en 2004 à l'issue de la quatrième saison pour avoir réclamer une augmentation salariale. Les producteurs n'avaient pas appréciés la manœuvre mais ils avaient été obligés de le réintégrer au casting devant l'insistance des fans. Aujourd'hui, le brun beaugosse se retrouve une nouvelle fois dans la tourmente (A lire aussi - Les Experts : George Eads s'est marié !).

Pas de retrouvailles avec Marg Helgenberger

Selon le site The Hollywood Reporter, il a perdu son self-control en insultant une scénariste, enceinte de huit mois, lors d'une lecture. Il a commencé à proférer des injures car il n'a pas apprécié la tournure des événements pour le personnage qu'il incarne, Nick Stokes. George Eads va payer très cher cet écart de conduite car la showrunner et productrice exécutive de la série, Carlo Mendelsohn, a décidé de l'écarter temporairement de la série.

On ne le verra plus apparaître à l'écran pendant plusieurs épisodes de la saison 14. S'il n'est pas viré définitivement, l'acteur texan devrait revenir en fin de saison. Il aura tout le temps de ruminer cet incident. George Eads manquera surtout les retrouvailles avec sa vieille complice Marg Helgenberger (alias Catherine Willows) lors d'un épisode anniversaire, le 300e de la série (A lire aussi - Marg Helgenberger de retour dans le 300eme épisode des Experts).
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience