En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Les bébé stars : elles craquent toutes !

Article par Julien MIGAUD MULLER , le 17/02/2011 à 11h18 , modifié le 17/02/2011 à 12h18 0 commentaire

Les stars sont souvent de plus en plus jeunes. Mais si leur vie peut faire rêver, la réalité est bien souvent plus triste. Beaucoup d'entre elles pètent les plombs quelques années plus tard.

Cela a beau faire rêver, pas facile d'être une star, surtout lorsque l'on est en âge de se chamailler dans une cour de récréation. Pourtant, nombre de jeunes ont été mis sur le devant de la scène. Certains ont tenu, et ont fait une brillante carrière. D'autres sont tombés dans les pièges de la célébrité en traversant des périodes plus sombres.

 

Miley Cyrus, par exemple, est arrivée à un âge où l'on se cherche, où l'on se rebelle. Mais l'exposition mondiale qu'elle a eu grâce à la série Hannah Montana. Miley Cyrus est passée directement d'un monde d'enfance à un monde d'adultes. Sans transition. Celle a a connu le succès grâce à Hannah Montana connait plus les déboires qu'autre chose depuis quelques mois. Miley Cyrus vient d'ailleurs de remporter le titre de "Personnalité à la plus mauvaise influence au monde" par un panel de jeunes de 9 à 15 ans. Et pour cause : photos coquines sur Internet, video où on la voit fumer des substances peu recommandables, attitudes provocantes en public, etc.

 

Aujourd'hui, son père, qui l'a pourtant poussée à faire carrière, le regrette amèrement : "J'ai très peur pour Miley. Après qu'elle ait fumé cette substance, qu'elle ait fait le lap-dance, qu'elle soit partie dans un bar alors qu'elle n'avait pas l'âge requis et maintenant mon divorce avec sa mère j'ai réellement l'impression que ma famille est sous l'emprise de Satan. Ma fille a reconnu ses erreurs et s'est excusée d'avoir déçu ses fans".

 

Billy Ray Cyrus reconnait également avoir une part de resonsabilité dans les problèmes rencontrés par sa fille : "Parmi mes erreurs il y a le fait que je me sois comporté avec elle comme un ami et non comme un père [...] J'aurais dû être un meilleur père, j'aurais dû lui dire stop. J'aurais dû mais je ne l'ai pas fait. Bien qu'elle ait 18 ans je voudrais être un vrai père pour elle. Je veux l'aider". Alors, faute de présence ou conséquence d'une célébrité trop précoce, Billy Ray a la réponse : "J'aurais voulu que ce show n'ait jamais existé. Il a complètement détruit ma famille. Hannah Montana résonne comme un gros mot pour moi."

 

Lindsay, Britney et les autres...

 

Miley Cyrus n'est pas la première, ni la dernière star à rencontrer ce genre de soucis. Lindsay Lohan en tient une sacrée couche. A 24 ans, l'ex égérie des studios Disney a déjà connu l'alcool, les histoires de coucheries, la drogue, la prison et les cures de désintoxication. C'est simple : sa carrière se résume désormais à être prise en photo dans des situations compromettantes. Mise sous les projecteurs à l'âge de trois ans, nul doute qu'elle n'a pas pu ou su se construire correctement. Et devenir une jeune femme équilibrée. Dernièrement, Lindsay Lohan a une fois de plus fait parler d'elle. Non pas pour ses talents d'actrice, mais parce qu'elle est soupçonnée d'avoir dérobé dans une bijouterie un collier d'une valeur de 2500 dollars. Lindsay risque 8 mois de prison.

 

Britney Spears, elle, a "pété les plombs" à plusieurs reprises. Celle qui est considérée comme l'une des plus grandes stars mondiales a connu elle aussi les problèmes de drogue, d'alcool. Elle se marie en 2004 sur un coup de tête. Et divorce 55 heures plus tard. En 2007, elle étonne en se rasant la tête, seule, sur un coup de tête. Quelques mois plus tard, Britney Spears est même transportée de force dans un centre psychiatrique. Depuis, elle est placée sous tutelle permanente.

 

Demi Lovato (une autre égérie Disney !), elle, a passé la fin de l'année 2010 dans une clinique. Les médecins lui ont diagnostiqué des troubles émotionnels. La belle brune de 18 ans est même allée jusqu'à s'infliger des mutilations. Son père, désemparé, s'est confié au site Radar Online : "Il y a beaucoup de pression dans le show-business, à Hollywood. C'est ce que je craignais lorsqu'elle a signé chez Disney, et voilà qu'elle craque maintenant".
Voilà qui devrait inciter de nombreuses jeunes filles à voir la célébrité autrement. Et à ne pas sacraliser cet "état de grâce" qui est visiblement loin d'en être un...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience