En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Les anges de la télé réalité : Diana balance sur Steevy

Article par Julien MIGAUD MULLER , le 19/01/2011 à 17h44 , modifié le 19/01/2011 à 18h05 0 commentaire

Candidate à l'Ile de la Tentation lors de l'été 2002, Diana a accepté de participer à l'émission "Les anges de la télé réalité" sur NRJ 12. Et il y a un candidat qu'elle semble avoir dans le collimateur : l'ex lofteur Steevy.

Jalouse ? Surement ! Diana, l'ancienne candidate à l'émission de TF1 L'ile de la Tentation, et qui a accepté de rejouer le jeu pour Les Anges de la télé réalité, diffusé sur NRJ 12 semble ne pas avoir digéré d'avoir été payée moins que son acolyte Steevy. Selon nos confrères de Télé 2 Semaines, les salaires variaient selon les candidats.

Par exemple, Astrid, candidate la moins connue (elle a participé à l'Ile de la Tentation sur Virgin 17) n'a touché que 7500 euros. C'était manifestement la somme de base. Somme que Diana a donc exigé de négocier. Pretexte: ce n'était pas assez. "Quand j'ai vu qu'elle faisait partie du casting, j'ai demandé à être mieux payée qu'elle. Je ne peux pas décemment recevoir la même somme qu'une nana qui sort de la TNT" lit-on dans l'interview qu'elle a accordé à Télé 2 Semaines.

Steevy mieux traité ?

En participant aux Anges de la télé réalité, Diana espérait percer aux États-Unis. Si l'argent, qu'elle semble aimer fait vivre, l'espoir aussi. Paraît-il. A défaut d'être devenue la nouvelle idôle des américains, Diana aura au moins eu quelques jours de vacances. Tout comme Steevy qui assume, et n'hésite pas à le clamer haut et fort : "Passer trois semaines à buller à Los Angeles, ça ne se refuse pas".

De part son statut (Steevy a réussi sa reconversion en travaillant aux côtés de Laurent Ruquier), l'ex lofteur était considéré non pas comme un candidat lambda, mais plutôt comme un coach. Guerre d'egos donc ? Surement, lorsque l'on découvre ce que Diana pense de lui: "Lui un coach ? Il n'a rien à m'apprendre. Il est juste venu en vacances. C'est quelqu'un de gentil, mais aussi de très influençable". Voilà qui est dit.

Des projets partout

En tout cas, Diana n'a visiblement pas besoin d'exposition puisque pour elle, tout semble aller pour le mieux , le monde entier se l'arrache : "On m'a proposé de participer à une sorte de Big Brother en Italie. (...). J'ai aussi été contacté pour un genre de Koh-Lanta au Portugal. (...) En fait, j'ai surtout un projet de télé réalité aux Etats-Unis en tant que coproductrice". Voilà qui devrait consoler celle qui se qualifie de "très bonne négociatrice".

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience