En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Léa Seydoux n'a pas envie de décevoir son public

Article par , le 06/02/2014 à 10h49 , modifié le 06/02/2014 à 10h57 0 commentaire

Léa Seydoux a confié, dans une interview pour le site Allociné, qu'elle avait un "petit rôle" dans le prochain film de Wes Anderson, "The Grand Budapest Hotel". L'actrice rêvait en effet de travailler avec le réalisateur.

"J'ai un petit rôle, faut bien que je le répète parce que j'ai pas envie que les gens soient déçus" confiait Léa Seydoux au site Allociné, qui l'a rencontré à l'occasion de la 64ème Berlinale, dans la capitale allemande. L'actrice faisait ici référence au prochain film de Wes Anderson, "The Grand Budapest Hotel". Apparaissant sur l'affiche et au casting de cette nouvelle production, Léa Seydoux était pourtant aux abonnés absentes, dans la bande annonce. Une absence qui s'explique par "ce petit rôle", sur lequel elle insiste bien, tout au long de l'entretien.

Si elle a accepté de camper le personnage de Clothilde, "une petite gouvernante" comme elle se plaît à la décrire, c'est avant tout parce qu'elle rêvait, depuis longtemps, de travailler avec le réalisateur. Elle n'a donc pas hésité et s'est rendu, juste après le tournage de "La Belle et la bête" "dans un petit village en Allemagne, à la frontière de la Pologne". Une expérience qu'elle a beaucoup appréciée. "J'ai passé ces quelques jours avec Wes Anderson et c'était super" a-t-elle en effet déclaré, un grand sourire aux lèvres.

La petite frenchie, qui fait actuellement sensation aux Etats Unis, en Une du très prestigieux Vanity Fair, a décidé de faire passer ses rêves avant toute autre chose. Ce qui ne l'empêchera pas, pour autant, de faire une belle carrière. L'avenir s'annonce d'ailleurs prometteur pour l'actrice, qui a déjà reçu une Palme d'Or pour sa prestation dans "La Vie d'Adèle".
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience