En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos s'expliquent sur leurs scènes d'amour à l'écran

Article par O. de A. , le 24/05/2013 à 12h00 , modifié le 24/05/2013 à 18h24 0 commentaire

Le film La Vie d'Adèle est pressenti pour décrocher un prix à Cannes. Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos s'expliquent à présent sur leurs scènes de sexe... longues et criantes de vérité.

"La Vie d'Adèle" se profile comme l'évènement cinématographique de ce Festival de Cannes. Ce long-métrage, réalisé par Abdellatif Kechiche, brosse une histoire d'amour entre deux filles. Impossible pour autant de le réduire à une réflexion sur l'homosexualité. Il convoque aussi une dimension sociale et artistique. Et la critique est unanime. D'aucuns lui prédisent déjà la Palme d'or. D'autres l'érigent au rang de "classique" du 7e art. Soit une consécration pour le réalisateur de "L'Esquive".


La performance des deux héroïnes n'en finit plus de recueillir les louanges. L'hypnotique Adèle Exarchopoulos a même donné son prénom à son personnage fictif et Emma portée à l'écran par Léa Seydoux a créé un précédent dans son interprétation, ses cheveux bleus en prime. Cette adaptation de la bande-dessinée "Le Bleu est une couleur chaude" brosse ici une éducation sentimentale où apparaît en filigrane la passion du cinéaste pour l'œuvre de Marivaux. D'où le titre, choisi comme un hommage à "La vie de Marianne". Kechiche a pris le parti de filmer des scènes de sexe dans une vérité et une nudité rares au cinéma. L'alchimie entre les deux protagonistes est tellement époustouflante que certains critiques y ont vu un désir troublant de vérité.

 

"C'était bestial"

A ce propos, les deux actrices ont tenu à mettre les choses au clair, même si elles mesurent qu'"on ne va jamais aussi loin dans les films normalement'' de l'aveu d'Adèle Exarchopoulos. En interview, la jeune pousse du cinéma se révèle sans langue de bois : "Est-ce qu'on a vraiment couché ensemble...non", répond-elle tout de go à Première.


Pour autant le tournage des scènes de sexe n'a pas été chose aisée : "Quand on a vu le film mercredi en public, quand on a découvert les scènes de sexe sur grand écran, on a été... choquées. On les a pourtant tournées. Mais, j'avoue, c'était gênant", renchérit Léa Seydoux. Et sa jeune partenaire de jeu d'ajouter : "Ouais. C'était... bestial ! Il y a un truc électrique, un abandon... c'est chaud franchement ! (...) Je ne savais pas que la scène de cul allait durer 7 minutes, qu'il n'y aurait pas de musique. Là, il n'y a que nos respirations et le claquement de nos mains sur nos fesses".


Quoiqu'il en soit, les deux femmes ont  prolongé leur complicité sur le tapis rouge de Cannes en s'enlassant devant les photographes. Alors que leurs noms sont sur toutes les lèvres de la profession, elles doivent attendre avec impatience le verdict du jury ce dimanche 26 mai.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience