En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Le rappeur Booba refoulé deux fois à la frontière canadienne

Article par Emilie PEREZ , le 30/03/2013 à 10h12 , modifié le 30/03/2013 à 10h14 0 commentaire

Le rappeur Booba s'est fait refoulé, à deux reprises, par les services d'immigration canadiens, cette semaine. Il devait se produire sur scène pour deux concerts, qui ont été annulés.

 

Booba persona non grata au Canada. Le rappeur devait se produire ce jeudi 28 et ce vendredi 29 mars à Québec et à Montréal, dans le cadre d'un festival de hip-hop. Mais les services d'immigration canadiens en ont décidé autrement : il s'est vu refusé l'entrée dans le pays à son arrivée, à deux reprises. Ses concerts ont été annulés. 

Après avoir été refoulé une première fois ce mercredi 27 mars, Booba avait du repartir à Miami, en Floride, aux Etats-Unis, où il réside. Le lendemain, il retente sa chance, une nouvelle fois sans succès. 

Selon les maigres informations dont dispose les organisateurs du Festival hip-hop, et la maison de disques de Booba, DEP/Universal, le rappeur se trouvait toujours, ce vendredi, dans la zone internationale de l'aéroport de Montréal. Il a été refoulé en raison d'un incident "remontant à 1998 et qui est inscrit à son casier judiciaire ", mais dont on ne connaît pas les détails, à indiqué à l'AFP Laetitia Simon, le directrice du catalogue français d'Universal. "Ce qui est difficile à comprendre, c'est pourquoi cette question ressurgit aujourd'hui, alors que Booba a pu se rendre au Québec à au moins huit reprises depuis cette date ", a-t-elle ajouté.  

Booba, de son vrai nom Elie Yaffa, est né en 1976. Son sixième album, baptisé "Futur "est sorti dans les bacs l'année dernière.  

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience