En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Le Prince William effrayé par la "kiss caméra" des JO !

Article par Pauline HOHOADJI , le 05/08/2012 à 11h41 , modifié le 05/08/2012 à 14h30 0 commentaire

Dans des propos repris samedi par People, l'héritier du trône anglais aurait avoué que, lorsqu'il assistait aux JO, il redoutait d'être filmé embrassant sa femme, Kate Middleton.

Depuis le début des Jeux Olympiques de Londres le 27 juillet dernier, le Prince William et sa femme, Kate Middleton, ont déposé aux vestiaires leurs tenues de souverain pour enfiler le costume de supporters afin de soutenir les athlètes anglais. Jeudi, c'est au vélodrome de Londres que le couple royal, accompagné notamment du Prince Harry, s'est installé pour suivre les courses de cyclisme sur piste. Détendus et souriants, les jeunes mariés ont célébré la victoire de l'équipe anglaise en s'enlaçant joyeusement à la surprise générale (lire notre article).


Malgré la joie apparente, tout n'était pas rose dans les gradins olympiques à en croire People. Reprenant des propos attribués au Prince William, le site américain affirme en effet que l'héritier du trône anglais aurait été tout simplement terrorisé en assistant à certaines épreuves, la faute notamment à la célèbre "Kiss Cam". Il aurait ainsi confié à la BBC selon le site américain People :"J'étais vraiment terrifié à l'idée qu'ils viennent et qu'ils me montrent moi et ma femme. Ça aurait été un moment très embarrassant."

Le principe de cette séquence affectueuse est simple : une caméra balaie le public et, lorsqu'elle s'arrête sur un couple, un message annonçant "Kiss-me" (en français embrasse-moi ndlr) apparait sur l'écran géant. Aux amoureux ensuite de répondre ou non à cette demande et d'offrir au public un bisou retransmis sur les écrans.

 

Si Barack et Michelle Obama (lire notre article) ou encore David et Victoria Beckham (lire notre news) n'ont pas hésité à jouer le jeu de la "Kiss Cam", le Prince aurait été beaucoup moins enthousiaste à l'idée d'être confronté à une séance publique d'embrassade. Il faut dire que depuis les deux baisers échangés sur le balcon de Buckingham Palace le jour de leur mariage en avril 2011, le couple royal ne se laisse pas aller à des gestes tendres en public, protocole oblige.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience