En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Le premier ministre israélien annule sa rencontre avec Justin Bieber

Article par Jean-François POLAIRE , le 13/04/2011 à 19h34 , modifié le 14/04/2011 à 08h23 0 commentaire

Justin Bieber du haut de ses 17 ans a choqué le premier ministre israélien. Son attitude envers des jeunes israéliens n'est pas du goût du dirigeant qui préfère annuler son entrevue avec lui.

Justin Bieber, la star canadienne pré-ado, n’en est pas à son premier coup d’essai côté caprices. Actuellement présent dans le fief de Moïse pour un concert qu’il donne jeudi soir, Justin profite de quelques instants de répit avant son show de demain soir. 

En plein coeur d’un pays menacé continuellement par le Hamas, notre star préfère savourer le côté touristique de la ville et refuse d’effectuer une visite de courtoisie dans une école venant d’échapper à une récente attaque de missiles roquettes. Cette décision n’est pas du goût du dirigeant Benjamin Netanyhaou, qui préfère annuler son entretien avec le chanteur à minettes. Nul doute que la discussion aurait été... intense !

Cette décision semble venir des hautes instances de son staff com, en effet Mister Bieber qui d’ordinaire ne renâcle pas à quelques visites de courtoisie auprès des minorités visibles et des enfants en difficulté doit faire face à une «menace d’instrumentalisation politique» selon son attaché de presse. Information que ne nie pas le jeune chanteur même si il avoue sur son fil Twitter «bien profiter de son voyage mais se sentir tout de même harcelé par les paparazzis dans un endroit sacré». 

Le concert de jeudi soir à Tel Aviv est maintenu. Ca va être l’émeute à Tel Aviv. Comment on dit Justin en Yiddish ?


 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience