En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Le père de Rubina, la fillette de "Slumdog Millionaire", a-t-il cherché à la vendre ?

Article par Aurore DUBOIS-SEAC'H , le 20/04/2009 à 10h52 , modifié le 20/04/2009 à 18h22 0 commentaire

Le père de Rubina, petite fille devenue star depuis son apparition dans le film Slumdog Millionaire, a démenti avoir voulu vendre son enfant, comme l'affirme le journal britannique News of the World.

C'est une sombre histoire qui entoure la petite Rubina, jeune indienne de 9 ans, révélée au monde dans le film à succès Slumdog Millionaire. Selon un article paru dans le journal britannique News of the World, le père de la petite fille, Rafiq Qureshi, aurait cherché à vendre sa petite aux plus offrants. Pour rappel, Rubina vit toujours dans un bidonville de Bombay avec sa famille, mais son avenir et son éducation ont été assurés par le réalisateur du film à succès, Danny Boyle, qui a versé de l'argent à une fondation dans ce but.
 
Pour autant, le père de la petite Rubina souhaitait plus pour lui et sa famille. Toujours selon le News of the World, il était donc prêt à vendre sa petite fille contre une rémunération conséquente. Piégé par le magazine dont l'un des journalistes s'est fait passer pour un riche cheikh de Dubaï, le père était prêt à laisser sa fille être adoptée par une autre famille en échange d'une compensation sonnante et trébuchante. La rencontre entre le journaliste, le père, la petite fille et son oncle a même été prise en photo et des extraits vidéo sont également disponibles laissant peu de doute sur les motivations du père. Il a demandé 20 millions de roupies, soit près de 300 000 euros, pour céder sa fille au prétendu cheikh.
 
Depuis, l'affaire ayant été exposée dans les journaux, le père de Rubina a affirmé haut et fort "Les informations selon lesquelles je voulais vendre Rubina sont infondées" et de donner la parole à sa fille qui a précisé dans la presse indienne "Mon papa m'aime et ne me vendra pas !", rapporte ainsi le Nouvel Observateur.
 
Dernièrement, le père de Rubina s'était donc plaint de ne pas avoir bénéficié de la réussite du film auquel a participé sa petite fille. Toutefois, soulignons tout de même que pour un homme qui vit dans un bidonville, la proposition du News of the World était une véritable proposition indécente. 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience