En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Le père de Jean-Luc Delarue, privé de ses funérailles, veut "des réponses"

Article par Lucile PINERO , le 19/09/2012 à 11h04 , modifié le 19/09/2012 à 11h37 0 commentaire

Jean- Claude Delarue, le père de Jean-Luc Delarue, l'animateur et producteur pour la télévision, est intervenu ce mercredi matin sur Europe 1. Il a indiqué qu'il n'avait pas été convié aux funérailles de son fils.

Le journaliste Bruce Toussaint a reçu Jean-Claude Delarue, le père de l'animateur disparu le 23 août dernier, ce matin sur Europe 1. Dans une interview de près de dix minutes, il a énoncé plusieurs interrogations sur les funérailles de son fils.

"Mon fils Jean-Luc est mort jeudi 23 août à 10h20 et j'ai appris sa mort vendredi à midi." C'est la première question que se pose Jean-Claude Delarue: pourquoi a-t-il été informé du décès de son fils plus de 24 heures après? Son incompréhension est d'autant plus grande qu'il a pris connaissance de la nouvelle "parce qu'un journaliste d'Europe1 m'a appelé", a-t-il déclaré.

"La deuxième question que je me pose est pourquoi j'ai dû me battre pendant des jours et des jours [...] pour savoir où mon fils avait été enterré ?" Jean-Claude Delarue aurait "essuyé des refus de la part des pompes funèbres, des administrations parisiennes. Il a fallu que mon avocat discute longuement et sur plusieurs jours avec l'avocate de la veuve de mon fils."

Lorsque Bruce Toussaint demande de façon directe à Jean-Claude Delarue : "Vous n'étiez pas aux obsèques de votre fils ?", celui si répond seulement "Ah non". Puis il ajoute : "Il y a eu une petite réunion un mercredi matin au Père Lachaise. Nous étions une douzaine et trois personnes ont pris la parole brièvement." Le père de Jean-Luc Delarue précise qu'à ce moment là, il n'avait pas connaissance de l'endroit où était inhumé son fils.

"J'ai fini par savoir que mon fils était enterré dans un carré musulman d'un cimetière parisien de banlieue mais il a fallu que je me batte pour ça et aujourd'hui je me bats encore pour savoir quand il a été inhumé et pourquoi je n'ai pas été invité par la famille pour rendre un dernier hommage à mon fils", insiste Jean-Claude Delarue.

Jean-Luc Delarue aurait fait "d'une manière ou d'une autre, un acte de conversion au moment de son mariage avec une jeune femme musulmane", en mai dernier, selon l'invité de Bruce Toussaint.

Jean-Claude Delarue avoue avoir eu des relations plutôt difficiles avec son fils, il y a quelques années. "Ça n'a pas toujours été un long fleuve tranquille, ça c'est clair [...] Nous avons eu des moments chaleureux et des moments où l'on ne se voyait pas". Mais le père et le fils s'étaient réconciliés depuis la maladie de Jean-Luc Delarue et avaient prévu de se rencontrer de façon régulière. Pourtant, lors du décès de l'animateur, Jean-Claude Delarue n'avait pas pu l'approcher depuis trois mois, a-t-il confié sur Europe 1.

Pour autant, Jean-Claude Delarue n'accuse personne et n'en veut pas à la veuve de son fils. Il dit seulement ne pas comprendre et lance un appel "à ceux qui peuvent [l]'aider à trouver des réponses". Il a crée une adresse mail, pourjean-luc2012@gmail.com, afin de recueillir les témoignages de personnes qui auraient connu Jean-Luc Delarue et pourraient l'aider.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience