En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Le canular raté de Gérald Dahan à Nicolas Sarkozy

Article par Mourad LAHDIL , le 13/03/2009 à 14h49 , modifié le 13/03/2009 à 14h53 1 commentaire

Gérald Dahan, célèbre pour ses canulars téléphoniques, a tenté la semaine dernière de piéger Nicolas Sarkozy. L'imposteur a cependant été démasqué avant même d'avoir pu joindre le Président de la République.

L’humoriste-imitateur Gérald Dahan nous rejoue L’Arroseur Arrosé. La semaine dernière, Gérald Dahan a tenté, à deux reprises, de joindre Nicolas Sarkozy, en se faisant passer pour Stéphane Guillon, en ce moment dans le collimateur du Président de la République. Gérald Dahan avait déjà piégé Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, en se faisant passer pour Pierre Palmade, l’un de ses amis. Il avait invité le ministre à envoyer un bouquet de fleurs à l’actrice Isabelle Mergaux. Le lendemain, un bouquet de tulipes jaunes était déposé dans sa loge.

Cette fois-ci, l’imposture a été avortée grâce à la clairvoyance de Franck Louvrier, responsable de la communication de Nicolas Sarkozy. Celui-ci a demandé à Gérald Dahan de laisser son numéro de portable, afin d’être rappelé ultérieurement. Numéro répertorié sur la liste noire de l’Elysée depuis le précédent canular…

Deux leçons à retenir : si jamais vous avez l’intention de faire une blague à votre ex, à votre patron, à Nicolas Sarkozy, ou à qui que ce soit, changez de numéro. Ça paraît assez évident, en même temps. Ensuite, si vous n’êtes pas en très bons termes avec la personne que vous piégez, autant ne pas imiter quelqu’un qui est également persona non grata. Quelques suggestions : faites vous passer pour une vieille dame qui ne sait pas utiliser le double appel, ou pour un dealer qui exige d’être payé immédiatement. Evidemment, si vous vous faites attraper, je ne vous ai rien dit.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience