En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Le biopic consacré à Diana provoque l'ire de son ex Hayat Khan

Article par O. de A. , le 27/08/2013 à 16h20 , modifié le 27/08/2013 à 16h31 0 commentaire

Le film consacré à Diana sous les traits de Naomi Watts, n'est pas encore sorti sur les écrans qu'il créé déjà des polémiques. L'ex de la princesse, Hayat Khan, crie au scandale.

Le biopic consacré à la princesse de Galles, réalisé par l'Allemand Oliver Hirschbiegel, n'a pas encore été projeté dans les salles qu'il créé déjà des polémiques.

Naomi Watts qui prête ses traits pour faire revivre l'icône royale au cinéma s'inquiète de la réaction des princes William et Harry. Elle a déclaré dans le Sunday Times qu'elle la redoutait d'autant plus qu'elle est, elle-même, "une mère de deux garçons". A 44 ans, l'actrice gravit un nouvel échelon dans sa carrière avec ce film qu'elle a refusé de jouer à deux reprises avant d'accepter. 

Mais la véritable colère couve du côté d'un autre personnage principal porté à l'écran. En effet Hasnat Khan, le chirurgien avec lequel Diana a vécu une romance secrète, entre 1995 et 1997, se retrouve sur le devant de la scène, incarné par le comédien de "Lost", Naveen Andrews. Avant même d'avoir vu le film, le médecin dénonce son propos dans les colonnes du Daily Mail. Il s'insurge contre une production basée selon lui sur "des rumeurs" : "Les amis de Diana ont raconté une relation qu'ils ne connaissaient pas et mes proches ont relayé cette histoire qu'ils ne connaissaient pas non plus. Tout le film est construit autour d'hypothèses".

"C'est un mensonge !"

Le film intitulé sobrement "Diana" s'intéresse à la passion entre ce médecin et la princesse des coeurs, disparue le 31 août 1997. Le réalisateur aurait d'ailleurs puisé son inspiration dans le livre de Kate Snell, Diana: Her Last Love. Mais le médecin, toujours en activité au Royaume-Uni, n'en démord pas. Il assure n'avoir jamais donné son accord à ce projet cinématographique démentant l'équipe de production qui annonçait un "accord tacite" entre eux : " C'est un mensonge. Je n'ai jamais donné mon approbation à qui que ce soit", peste-t-il dans le quotidien anglais. Mais la machine est lancée. Le public se fera son propre avis.

Pour l'heure, la ressemblance entre Naomi Watts et Lady Di à l'écran est confondante. Le 2 octobre, date de sa sortie officielle, ce film rouvrira tout un pan hautement sensible de l'histoire de la royauté britannique. Il redonne vie à une femme fascinante, au destin tragique. La princesse des coeurs dont l'aura vit encore à travers ses enfants et à présent à travers son petit-fils, le prince George. Il comble de bonheur son père le prince William. Lire aussi : Le Prince William : Kate Middleton et le petit George sont désormais sa priorité

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience