En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Lars Von Trier : "Je ne suis pas Mel Gibson"

Article par Claire VARIN , le 21/05/2011 à 19h08 , modifié le 23/05/2011 à 17h43 2 commentaires

Chassé du 64e Festival de Cannes pour avoir dit "je suis un nazi", Lars Von Trier persiste dans sa provocation et continue de choquer le monde du cinéma

Chaque année, il est de tradition que le Festival de Cannes s'accompagne d'un peu de scandale. Pour cette édition 2011, aucun film sélectionné n'a semblé sentir le souffre et la Croisette était bien calme jusqu'à ce que la polémique ne vienne de Lars Von Trier.


Lors de la conférence de presse donnée pour son film Melancholia, le réalisateur danois, interrogé sur ses origines allemandes, s'est lancé dans un discours qui a mis mal à l'aise toute la salle, à commencer par son actrice Kirsten Dunst. Sa « sympathie pour Hitler » a alors valu au cinéaste d'être jugé persona non grata sur ce Festival.


Et alors que plusieurs personnalités se sont émues des propos tenus par Lars Von Trier, telles que Catherine Deneuve qu'il avait dirigé dans Dancer in the Dark (« Ce qui me choque surtout, c'est l'utilisation absolument extravagante qui est faite, maintenant, de tous les propos tenus »), le réalisateur s'est déclaré « fier» d'avoir été chassé de la Croisette.


Connu pour aimer la provocation, Lars Von Trier s'est tout de même excusé pour avoir tenu ces propos, ajoutant qu'il n'est pas antisémite. Aujourd'hui, il insiste et tente de détourner l'attention sur un autre acteur présent à Cannes et qui essaie de se racheter une conduite, en déclarant « Je ne suis pas Mel Gibson ».

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience