En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques, de personnalisation et de partage sur les réseaux sociaux. En savoir plus
×
  • People
  • Actu

Lady Gaga : "droguée" pour écrire l'album Artpop !

Article par Laetitia Reboulleau , le 10/10/2013 à 09h00 , modifié le 23/10/2013 à 16h04 0 commentaire

La chanteuse américaine Lady Gaga a avoué avoir consommé de la drogue lors de la création et de l'enregistrement de son nouvel album, Artpop.

"Moins bourrée mais plus stone". Voici les conditions dans lesquelles Lady Gaga a conçu son nouvel album, Artpop, en vente à partir du 11 novembre prochain. La chanteuse, qui n'a jamais hésité à parler de ses problèmes avec l'alcool et la drogue, a avoué au Elle britannique avoir consommé des substances illicites pour écrire ses nouveaux morceaux.
 
Une provocation de plus de la part de la star déjantée, dont les phrases choc sont devenues la marque de fabrique ? Pas sûr... Après tout, Lady Gaga ne s'en est jamais caché: elle a un goût particulier pour la marijuana. Un amour qu'elle n'hésite pas à mettre en scène : en 2012, lors d'un concert à Amsterdam, elle avait fumé un joint sur scène sans aucun complexe avant de le lancer à l'assistance et de déclarer à son public : "Pour ceux qui se demandent si je suis défoncée, la réponse est non. Il m'en faut plus que ça !"
 
La marijuana n'est d'ailleurs pas la seule drogue consommée par la chanteuse, qui avait déjà évoqué la Molly, un dérivé de l'héroïne qui a énormément de succès aux Etats-Unis et dont de nombreuses stars, de Miley Cyrus à Kanye West, font la promotion.
 
Faites ce que je dis, pas ce que je fais
Si elle ne cache pas être une consommatrice de drogues, Lady Gaga ne conseille pas à ses fans de faire la même chose pour autant : "C'est une attitude que je n'encourage absolument pas. Je profite donc de cette opportunité pour vous dire : faites attention avec Molly. Sinon, vous pourriez finir comme moi..."
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience